AlimentsNutritionSlider

Aliments : un déjeuner léger pour mieux digérer

Vous avez parfois l’impression d’avoir un poids sur l’estomac après le déjeuner ? Vous piquez du nez au bureau l’après-midi ? Pourtant, mieux digérer votre repas de midi c’est possible. Suivez les conseils vous verrez, finies les lourdeurs postprandiales au travail !

Quels aliments privilégier pour une digestibilité maximale tout en respectant l’équilibre alimentaire ? Nous avons besoin d’un ensemble de nutriments pour que notre organisme fonctionne au mieux. Vers lesquels se tourner afin d’éviter lourdeurs et ballonnements ?

Avant tout, limitez votre consommation de légumes secs (lentilles, flageolets, pois…) qui ont la particularité d’être riches en fibres alimentaires, et donc souvent source de ballonnements et de flatulences. Si vous souhaitez en consommer, faites-le en quantité modérée.

De leur côté, les féculents sont généralement de digestion facile. « Seule une quantité exagérée peut causer une gêne abdominale », soulignent d’ailleurs les experts de l’Institut de Recherche du Bien-être, de la Médecine et du Sport santé (IRBMS). « La préparation en purée des pommes de terre facilite leur digestion. Pour les pâtes, préférez-les bien cuites. »

Fruits et légumes sont essentiels à une alimentation santé. Mais comme ils sont riches en fibres, ils peuvent apporter un inconfort digestif, pouvant aller jusqu’à l’accélération du transit (diarrhée) selon le volume consommé. « Les fruits bien murs ou cuisinés en compote sont toutefois plus digestes, en raison de l’altération des fibres par la cuisson », recommande l’IRBMS.

Que devriez-vous boire ? De l’eau puisqu’elle est en outre plutôt un élément facilitateur de la digestion. Buvez toutefois progressivement, par petites gorgées, tout au long du repas. Sans cela l’eau pourrait avoir l’effet inverse et devenir un frein à l’alimentation. Evitez les sodas et boissons gazeuses pour ne pas encombrer le tube digestif de leur gaz, entrainant ainsi une pesanteur abdominale.

Enfin, prenez votre temps. Le fait de manger sur le pouce, à toute vitesse devant votre ordinateur, sans vous assoir convenablement est un élément perturbateur de la digestion. Concentré sur votre repas, vous prenez davantage le temps de mastiquer. La mastication est essentielle puisqu’elle constitue « le 1er stade de fractionnement des aliments et de leurs fibres. Elle permet secondairement aux secrétions digestives d’exercer leurs fonctions plus efficacement, et par conséquent de mieux digérer », conclut l’IRBMS.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer