AllergiesMaladiesSlider

[Wakashio] Déversement d’hydrocarbure : quels risques pour la santé ?

Un danger écologique mais aussi de santé publique. L’hydrocarbure qui émane du vraquier Wakashio représente un danger pour la santé des personnes vivant dans les alentours. C’est ce que font comprendre les professionnels de la santé qui tirent la sonnette d’alarme après que les élèves de l’école Emmanuel Anquetil SSS ont dû rentrer plus tôt à cause de l’odeur du carburant le jeudi 6 août et l’annulation des classes pour plusieurs autres écoles de la localité ce vendredi 7 août.

« Si l’odeur persiste, cela peut affecter le système respiratoire des habitants. Il faut savoir que l’hydrocarbure peut aussi provoquer des allergies chez certaines personnes, surtout chez les seniors », explique le Dr Bassoodev Goolaub. Respirer l’odeur de l’hydrocarbure peut également provoquer des crises asthme et accentuer la maladie. « Pour ceux qui ont des systèmes immunitaires faibles, ils peuvent se retrouver avec plus de complications notamment une bronchite mais aussi la gastrique danss certains cas. Chez les enfants, la prudence est de mise car leur système respiratoire est plus vulnérable », alerte le médecin.

Au dela de l’odeur, le Dr Goolaub fait ressortir qu’il faut interdire la consommation des poissons de cette région pendant un moment. « Il y a le risque de contamination qui est très présent. D’ailleurs, des poissons morts ont été retrouvé plus tôt jeudi. Il faut bien faire comprendre aux habitants de ne pas consommer ces poissons qui représentent un risque pour la santé », précise-t-il.

Ce dernier estime qu’il est important d’avoir plus de détail sur le type de carbure qui est répandue dans l’eau. « Il faut connaître la composition chimique de ces produits car s’il y a du plomb présent, le danger est encore plus élevé pour la santé. Respirer du plomb peut être très nocif », ajoute le médecin.

Pour le Dr Yanish Purmah, c’est le risque à long terme qu’il faut également prendre en considération. « Plusieurs symptômes peuvent apparaître dès qu’une personne est affectée par l’hydrocarbure. On retrouve la nausée, les maux de tête et vertiges. Par contre, les effets à long terme sont moins visibles et dépendant de la composition du produit, peut conduire à des débalancements hormonaux, des problèmes respiratoires et certaines études évoquent également des modifications génétiques », fait-il comprendre.

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page