CoronavirusMaladiesSlider

Une équipe de l’OMS a eu des « discussions approfondies » avec des scientifiques chinois sur l’origine de la Covid-19

Une équipe de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) chargée d’enquêter sur les origines du nouveau coronavirus a eu des « discussions approfondies » avec des scientifiques chinois, a déclaré un porte-parole de l’Agence onusienne.

En réponse à des questions sur la mission de l’OMS en Chine, Christian Lindmeier a expliqué qu’une équipe préparatoire de deux personnes s’était rendue en Chine pour rencontrer des experts chinois. L’objectif a été de jeter les bases d’un effort commun pour identifier l’origine du virus, préparer les futures missions et commencer à rédiger les termes de référence.

La mission de trois semaines comprenant deux spécialistes de la santé animale et de l’épidémiologie a été chargée de jeter les bases d’une équipe plus large d’experts chinois et internationaux. L’objectif de la mission est de découvrir l’origine du coronavirus et sa chaîne de transmission de l’animal à l’humain.

« L’équipe a eu des discussions approfondies avec ses homologues chinois et a reçu des mises à jour sur les études épidémiologiques, les analyses biologiques et génétiques et la recherche sur la santé animale », a précisé M. Lindmeier aux journalistes. Selon l’Agence onusienne, ces discussions comprenaient également des échanges vidéo avec des virologistes et des scientifiques de Wuhan.

Cette mission a été d’ailleurs abordée hier lundi lors du point de presse bi-hebdomadaire de l’Agence onusienne. « L’une des questions que nous continuons à étudier est l’origine du virus de la Covid-19.  L’équipe de reconnaissance de l’OMS qui s’est rendue en Chine a maintenant terminé de jeter les bases de nouveaux efforts conjoints pour identifier les origines du virus », avait déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS lors de cette conférence de presse virtuelle depuis Genève.

Près de 18 millions de cas de Covid dont 686.703 morts dans le monde

Selon le Chef de l’OMS, des experts de l’OMS et de la Chine ont rédigé le mandat relatif aux études et au programme de travail d’une équipe internationale, dirigée par l’OMS. « L’équipe internationale comprendra des scientifiques et des chercheurs de premier plan de Chine et du monde entier », a-t-il fait valoir.

Des études épidémiologiques débuteront à Wuhan pour identifier la source potentielle d’infection des premiers cas. Selon le Dr Tedros, les données factuelles obtenues et les hypothèses formulées à l’issue de ces travaux serviront à mener des études plus poussées, à plus long terme ».

Mais le porte-parole de l’OMS n’a pas fourni de détails sur le calendrier ou la composition de la mission élargie. « Le calendrier, la composition de l’équipe et d’autres informations seront communiqués ultérieurement », a souligné M. Lindmeier.

Par ailleurs, en réponse à des questions sur l’homologation d’un vaccin en Russie, M. Lindmeier a déclaré qu’il existait des directives et des règlements clairs pour faire avancer les choses de manière efficace. Il a noté qu’il n’y avait pas encore eu d’annonces officielles à ce sujet. Il est important que les directives et les règlements soient suivis.

A noter que la pandémie a fait au moins 686.703 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi mardi par l’OMS. Près de 18 millions de cas ont été officiellement comptabilisés, dont au moins 10 millions ont été guéris.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé (153.757 décès sur 4,5 millions de cas). Viennent ensuite le Brésil (93.563 morts et plus de 2,7 millions de cas), le Mexique (47.472 décès sur 434.193 cas), le Royaume-Uni (46.201 décès sur plus 305.623 cas), l’Inde (38.135 morts sur plus de 1,8 millions de contaminations), l’Italie (35.166 décès sur 248.229 cas) et la France (30.294 morts sur 191.295 cas).

(Source : ONU Info)

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page