AddictionMaladiesSlider

Tabagisme : Quels sont les effets cardiovasculaires ?

Le tabac tue environ 8 millions de personnes chaque année dans le monde et la mortalité liée au tabac est de 50 % des fumeurs. Pour le Dr Irfaan Daureeawoo, la cigarette entraîne de nombreuses conséquences sur la santé, notamment sur le système cardiovasculaire, respiratoire et de reproduction.

Dr Irfaan Daureeawoo, en Angleterre.
Dr Irfaan Daureeawoo, en Angleterre.

La fumée du tabac est constituée de plus de 4 000 composés chimiques, incluant plus de 60 composés cancérigènes. « Cette fumée comprend des mélanges de produits chimiques comme le monoxyde de carbone, le cyanure d’hydrogène, le benzène, le formaldéhyde, la nicotine, le phénol, les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et les nitrosamines spécifiques du tabac (TSNA) », explique le Dr Irfaan Daureeawoo qui fait comprendre que la cigarette « bio » est tout aussi dangereuse pour la santé.

« Toute plante qui brûle relâche des composés toxiques et la plante de tabac en fait partie », indique-t-il.

Pour ce qui est des effets cardiovasculaires, le médecin souligne que les toxiques présents dans la fumée du tabac pénètrent les membranes alvéolaires des poumons et par la suite, entrent dans la circulation sanguine. « Le tabagisme augmente le risque des accidents vasculaires cérébraux et des maladies coronaires (infarctus myocarde), qui comptent parmi les principales causes de décès », indique-t-il tout en précisant que les maladies cardiovasculaires touchent aussi ceux qui fument moins de cinq cigarettes par jour et souvent ces individus présentent des signes cardiaques précoces.

Le tabagisme altère et mène à l’épaississement et le rétrécissement des vaisseaux sanguins. Ce mécanisme accélère le rythme cardiaque et augmente la tension artérielle et des caillots peuvent également se former. Les blocages causés par le tabagisme peuvent aussi diminuer le flux sanguin vers les membres périphériques et la peau.

Les effets respiratoires

Les maladies pulmonaires sont très communes chez les fumeurs. « Le tabac détruit les voies respiratoires et les alvéoles des poumons. Les maladies pulmonaires causées par le tabagisme comprennent la MPOC (maladie pulmonaire obstructive chronique). Il s’agit d’une affection pulmonaire chronique qui cause de l’essoufflement, une toux et des expectorations (crachats) », explique le Dr Daureeawoo.

Le MPOC est une maladie obstructive irréversible des voies aériennes, causée principalement par le tabagisme selon lui. Les fumeurs sont 12 à 13 fois plus susceptibles de mourir de la MPOC que les non-fumeurs.

D’ailleurs, environ 80% des décès par le cancer du poumon sont dus au tabagisme. Les fumeurs de cigarettes sont 15 à 30 fois plus menacés de développer un cancer du poumon. Ils ont aussi un risque élevé de mortalité associé à un cancer du poumon que les personnes qui ne fument pas. Pour les personnes qui souffrent d’asthme, la fumée de tabac peut aggraver une crise.

Les effets sur le système reproducteur

Le tabagisme chez les femmes est une menace sur la reproduction. « Le monoxyde de carbone prive le fœtus d’oxygène, entraînant un poids faible à la naissance du bébé. Des études démontrent que d’autres toxines de tabac sont liées à une grossesse extra-utérine, syndrome de mort subite du nourrisson, les naissances précoces, risque de malformation, et réduction de la fertilité féminine », précise le médecin. De plus, un lien demeure entre le tabagisme et la dysfonction érectile chez l’homme.

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page