CoronavirusMaladiesSlider

Les enfants en bas âge seraient susceptibles de transmettre davantage le Covid-19 (étude)

Écoutez cet article

Selon une étude canadienne, un enfant en bas âge (de 0 à 3 ans) propage plus le virus qu’un adolescent (de 14 à 17 ans).

Quelles sont les probabilités de contracter le Covid-19 au sein du cercle familial ? Si la contraction du Covid-19 par un enfant est souvent bénin, ces derniers peuvent le transmettre à leur entourage et provoquer des cas plus graves.

Des chercheurs canadiens ont donc mesuré les probabilités de transmission des jeunes enfants par rapport aux adolescents. Les résultats sont publiés dans la revue Jama Pédiatrie.

Au total, 6280 ménages Canadien ont été mesurés entre le 1er juin et le 31 décembre 2020. Dans chaque foyer, au moins un cas, de moins de 18 ans, d’infections au SRAS-CoV-2 était présent.

Résultats ? La probabilité de transmission des enfants de 0 à 3 ans était plus élevée que celle des adolescents âgés de 14 à 17 ans. « Ce qui signifie que les enfants plus jeunes peuvent avoir un risque plus élevé de transmettre le SRAS-CoV-2 aux soignants et aux frères et sœurs du ménage que les enfants plus âgés » expliquent les chercheurs.

Pourquoi une telle différence ? Mettre un enfant en bas âge à l’isolement est « presque impossible » tandis que le lavage des mains réguliers et le port du masque sont également difficiles à mettre en place.

Les chercheurs rappellent l’importance des gestes barrières (contacts physiques à éviter, porter le masque et se laver les mains régulièrement) et soulignent qu’un adulte propage plus le virus qu’un enfant.

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page