CancerMaladiesSlider

L’acupression permet de réduire l’anxiété et les douleurs qui subsistent après un cancer du sein

Des chercheurs de l’université du Michigan avaient déjà prouvé en 2016 que l’acupression permettait de réduire la fatigue post-traitement du cancer du sein. Une nouvelle étude réalisée par la même équipe de recherche suggère que l’acupression réduit également les symptômes qui accompagnent souvent la fatigue : douleurs chroniques, anxiété, dépression et mauvaise qualité du sommeil.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont sélectionné un échantillon 424 femmes souffrant de fatigue. Ce panel a ensuite été divisé en plusieurs groupes : certaines devaient se soigner par le biais d’un traitement classique, comprenant des techniques de gestion du sommeil, d’autres étaient soumises soient à l’acupression relaxante, traditionnellement utilisée pour traiter l’insomnie, soit l’acupression stimulante, ayant pour objectif d’augmenter l’énergie.

Ces soins ont été réalisés sur une période de six semaines. Les femmes faisant partie des groupes d’acupression devaient effectuer l’exercice de pression une fois par jour.

Après entretien avec ces jeunes femmes, les chercheurs ont réalisé que 50% d’entre elles souffraient d’au moins un symptôme supplémentaire à la fatigue, et 17% les éprouvaient tous.

Les scientifiques ont décidé de se concentrer sur les 288 femmes signalant un ou plusieurs symptômes en plus de la fatigue. On leur a posé des questions chaque semaine sur la fatigue, la qualité du sommeil, les symptômes dépressifs, l’anxiété et la douleur.

Après six semaines, les chercheurs ont constaté que l’acupression la plus efficace pour diminuer la dépression et améliorer le sommeil était l’acupression de relaxation. Concernant l’anxiété, la douleur et la gêne ressentie au quotidien, les deux types d’acupression étaient plus efficaces que des méthodes classiques.

A travers cette étude, les chercheurs ont découvert que la suppression de certains symptômes avait un impact sur d’autres symptômes. Ainsi, la diminution de la dépression améliorer la qualité du sommeil.

Les chercheurs prévoient d’approfondir leur étude en analysant les voies cérébrales impliquées. L’étude suggère que l’acupression est une option simple, gratuite et facile à pratiquer, et permet de réelles améliorations pour combattre les effets secondaires liés à l’état post-cancer.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer