MaladiesSliderTroubles auditifs

La pollution sonore : un danger pour la santé de l’ouïe

Au-delà de 80 décibels, l’audition est affectée par le bruit. Et, un bruit répétitif entraîne des dommages aux tambour de l’oreille. « Les pots d’échauffements modifiés peuvent émettre jusqu’à 90 décibels, voire 100 pour certains modèles et cela peut être un danger pour la santé de l’ouïe », explique le Dr Ashwamed Dinassing, Consultant in Charge à l’hôpital ENT qui explique que l’oreille est un organe sensible, qui capte le son à travers des vibrations. « Si ces vibrations sont trop persistantes, la qualité de l’ouïe est affectée. De ce fait, la pollution sonore peut entraîner la surdité », précise-t-il.

Véritable nuisance, le bruit peut donc affecter l’ouïe de façon permanente. La surdité peut survenir si la personne est exposée à cette pollution sonore de façon routinière notamment en habitant près d’un chemin où circule ces motos à pots d’échappements modifiés. « On retrouve aussi d’autres facteurs dont le bruit d’une machine sur laquelle travaille une personne tous les jours », indique le spécialiste ORL.

Ce bruit trop élevé affecte l’ouïe quand les cellules ciliées (hair cells) sont abîmées menant à une baisse auditive ou alors à des sifflements. Le bruit peut aussi percer le tympan ou alors les osselets de l’oreille se cassent. Comment savoir si le tympan est perforé ? « On a d’abord une forte douleur au niveau de l’oreille. Ensuite, dans certains cas, il y a le saignement et l’incapacité de bien entendre », fait comprendre le médecin. Dans ce cas, il est fortement recommandé de se tourner vers un spécialiste ORL. « Dans un premier temps, la prise en charge nécessite un test de l’audition. Une fois cette étape franchie, il y va de trouver le traitement approprié », indique-t-il.

Suite à un traumatisme, le tympan se répare seul mais si la perforation est importante, la membrane ne se referme pas nécessitant ainsi une intervention. Pour ce qui est de la greffe du tympan, il existe le traitement par cellules couches (stem cell treatment).

Les autres effets du bruit

La sensibilité au bruit est personnelle. De ce fait, les conséquences sur la santé varient d’une personne à l’autre. Mais une chose est sûre, une gêne sonore peut affecter la santé de différentes façons. Plusieurs études estiment que la pollution sonore n’affecte pas seulement l’audition (baisse auditive, sifflements et surdité) mais a aussi un impact sur la qualité de vie. L’exposition aux bruit augmente les risques de dépression, d’anxiété, d’hypertension et des troubles du sommeil.

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page