MaladiesMédicines préventivesSlider

Healthy Astro Food : la santé dans l’assiette

Une meilleure alimentation pour une meilleure santé. En effet, il suffit d’un changement dans son alimentation pour se sentir mieux. C’est la conviction du Dr Madhu Kartheesh, spécialiste de la médecine Siddha de Chennai, l’une des médecines douces les plus anciennes de l’Inde et qui ressemblent à l’ayurvéda.

Le médecin indien est actuellement au pays pour faire découvrir le « Healthy Astro Food » qui se base sur la médecine Siddha pour trouver des aliments qui correspondent les mieux à son signe astrologique.

Dr Madhu Kartheesh

Le Dr Madhu Karheesh a animé un séminaire sur l’alimentation curative le lundi 11 décembre dernier et profite de sa visite jusqu’au 14 décembre pour effectuer des consultations à Curepipe. Comment se déroule une consultation ? Il suffit au médecin de tâter le pouls pour découvrir le souci de santé auquel fait face le patient. À partir de là, le docteur élabore un programme combinant un menu spécifique et personnalisé ainsi que des activités physiques à faire.

Cette approche holistique est connue comme le « Nadipariksha ». Le pouls permet d’avoir des informations sur les trois énergies (doshas) d’une personne, le Vata, Pitta et le Kapha. Selon le médecin, chaque problème de santé est lié à un déséquilibre de ces énergies du corps.

Le Dr Madhu Karheesh indique que le traitement se base sur l’astrologie. « Les neuf planètes sont reliées avec les douze signes du zodiaque, et certains problèmes de santé sont liés aux influences de l’astrologie et des douze segments du corps (tête, cou, corps, foie, estomac, os, chevilles, etc.) », fait comprendre le médecin.

Prenons le cas d’une personne, dont le signe astrologique est Bélier. Il est fort probable que cette personne souffre des problèmes à la tête. Le traitement personnalisé va donc comprendre des aliments qui correspondent aux soins nécessaires.

Le traitement vise à trouver la source du problème et de le régler à travers l’alimentation. « Il m’arrive aussi de prescrire des médicaments, mais ces derniers sont pour une durée très limitée, entre deux à trois mois. Un débalancement dans le corps ne dure pas plus de 48 jours. Au-delà de cette période, si les médicaments ne sont pas efficaces, c’est qu’il s’agit d’un mauvais traitement ou d’un diagnostic erroné du médecin », indique-t-il.

De surcroît, le médecin est convaincu qu’une personne ne doit pas suivre un traitement à vie. « Une personne ne peut pas prendre un médicament à vie. Ce genre de traitement ne va pas la guérir, mais va seulement atténuer sa souffrance », ajoute-t-il.

Le « Healthy Astro Food » inclut des aliments végétariens, tout en bannissant le lait et les produits laitiers. « L’être humain est le seul mammifère qui continue à boire du lait après l’enfance. Les animaux, eux, consomment le lait de leurs mères qu’un bout de temps après la naissance. De plus, nous, nous buvons le lait des autres mammifères », indique le Dr Madhu Kartheesh, tout en précisant que le lait a des effets néfastes sur le système digestif. Le docteur met de côté tous les aliments raffinés, dont la farine et le sucre blanc.


Le Chef Mougam se réinvente

Chef Mougam

Après 40 ans passés dans la cuisine, le Chef Mougam Pareatumbee se consacre maintenant à l’alimentation curative. « Après des années aux fourneaux, je réalise que les problèmes de santé ne diminuent pas. Il y a un changement de fond à faire pour trouver comment se guérir à travers son alimentation, car les gens ne sont pas conscients des différents bienfaits des aliments », explique-t-il.

Il y a cinq ans de cela, il décide de fermer son restaurant, Le Royaume des Saveurs à Curepipe, pour mieux approfondir ses recherches sur l’alimentation curative. C’est, ainsi, qu’il est venu à découvrir le Dr Madhu Kartheesh et de sa capacité à guérir les gens à travers la médecine Siddha.

« Avec la modernité, on veut manger ce qu’il y a de plus raffiné, sans réaliser si ces aliments sont bons ou mauvais pour la santé. En parallèle, les soucis de santé s’aggravent sans qu’on fasse la liaison avec ce qu’on met dans notre assiette », souligne-t-il.

 

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer