MaladiesMaladies SaisonnièresSlider

Gastro-entérite chez l’enfant : reconnaître les signes pour éviter les complications

La gastro-entérite, parfois appelée « grippe intestinale », est le trouble digestif le plus répandu chez les enfants.
Le Dr Fadil Sohawon affirme que plusieurs cas concernant les enfants en bas âge ont été rapportés récemment. Il explique que la gastro-entérite débute par une diarrhée aiguë avec ou sans nausées, vomissements, fièvre ou douleurs abdominales. « Dans ce cas, il est important que les parents reconnaissent les signes de cette maladie afin d’éviter des complications. Les principales complications chez l’enfant, c’est la déshydratation. Il faut surveiller la perte de poids et également voir si la langue de l’enfant a tendance à être très sèche. Ses yeux seront cernés et ses mains et pieds seront froids. L’enfant voudra dormir beaucoup. »

Le médecin généraliste précise qu’il est important de consulter un médecin si les vomissements persistent et si l’enfant refuse de boire, a une fièvre élevée, des douleurs abdominales importantes et si l’on voit du sang dans les selles. « Si l’enfant est apathique, pâle et hypotonique et qu’il se laisse aller quand vous le portez, il est impératif d’aller voir un médecin ». Le médecin ajoute que si la diarrhée persiste ou revient, c’est-à-dire si elle dure pendant 5 à 7 jours ou si elle recommence, il faut aller revoir le docteur. « Il demandera une analyse des selles et envisagera peut-être de prescrire un lait sans lactose », explique le docteur.

La plupart du temps, la gastro-entérite est causée par un virus. Toutefois, elle peut aussi être causée par une infection bactérienne ou parasitaire du tube digestif. « Bien qu’elle soit très désagréable pour toute la famille, il existe quelques trucs pour en minimiser les conséquences. Les enfants contractent habituellement la gastro-entérite virale à travers d’autres enfants atteints ou qui y ont été exposés. Cela peut être dans les crèches, les écoles et d’autres lieux de regroupement. La gastro-entérite virale est très contagieuse et se propage particulièrement facilement d’un enfant à un autre ».

En ce qui concerne le traitement, Dr Fadil Sohawon souligne qu’il faut d’abord inciter les enfants et les personnes qui s’en occupent à se laver les mains régulièrement, et de leur apprendre à ne pas manger des aliments mal conservés, ni boire de l’eau contaminée. « La réhydratation orale constitue l’essentiel du traitement. Le biberon est la méthode de premier choix. Dans d’autres cas, vous pouvez également utiliser la petite cuillère ou la seringue ».

Se laver les mains

Par ailleurs, selon Dr Fadil Sohawon, il est conseillé de se laver les mains après avoir changé des couches, après des passages aux toilettes et avant et après avoir préparé à manger. « Il faut cuisiner les aliments à la température recommandée et nettoyer les ustensiles de cuisine à l’eau chaude et avec du détergent. Il faut laver les fruits et les légumes et éviter les viandes crues ».

Le médecin généraliste avance que si l’accès à une pharmacie est impossible ou si le goût de la solution commerciale est mal toléré par votre enfant, ce qui l’empêche de boire des quantités adéquates, vous pouvez préparer une solution à la maison pour soulager les douleurs chez l’enfant. « Assurez-vous d’être le plus précis possible dans vos mesures afin de minimiser le risque d’erreur lors de la préparation, car elle peut même parfois causer plus de tort que de bien ».

Prenez 360 ml de jus d’orange ou de pomme, prêt à boire et sans sucre et ajoutez-le dans 600 ml (20 oz) d’eau bouillie et refroidie. Vous pouvez mettre 2,5 ml (1/2 c. à thé) de sel.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer