AustimeMaladiesSlider

Enfant autiste : un animal domestique peut alléger le stress familial

Les familles dans lesquelles ont été dépistés des enfants autistes pourraient penser à adopter un animal domestique pour améliorer l’atmosphère familiale, notent des scientifiques américains.

Cette nouvelle étude, menée par une équipe de l’Université du Missouri, a suivi 764 familles d’enfants atteints de troubles du spectre de l’autisme (TSA) et les a interrogés sur les bienfaits et les inconvénients de posséder un chien ou un chat.

Leurs résultats, repris par la revue Journal of Autism and Developmental Disorders, ont montré que bien qu’un animal pouvait entraîner des responsabilités supplémentaires, un animal domestique pouvait aussi alléger le stress parental. De plus, tant les parents que les enfants rapportaient des liens plus forts avec leur animal. En fait, les parents qui avaient adopté plus d’animaux domestiques (à la fois un chien et un chat) rapportaient plus de bienfaits que ceux qui ne possédaient qu’un chien ou un chat. De plus, les parents qui percevaient plus d’avantages rapportaient aussi une moindre charge de stress.

Les réponses des participants ont aussi révélé que les propriétaires de chiens rapportaient plus de bienfaits que ceux qui avaient adopté un chat. De plus, les parents qui enregistraient des revenus plus bas rapportaient des bienfaits plus importants d’avoir un animal et des liens plus forts entre leurs enfants et l’animal de la famille.

Comme les parents d’enfants atteints d’autisme confient souffrir de plus de stress que ceux dont les enfants n’ont pas ces troubles, leurs résultats suggèrent qu’un animal domestique pourrait aider à réduire les sentiments d’accablement et offrir une source de réconfort pour toute la famille.

“Etant donné que les caractéristiques des troubles du spectre de l’autisme sont vastes, il peut être difficile d’identifier les interventions largement bénéfiques”, a expliqué l’auteur Gretchen Carlisle. “Certains des principaux défis auxquels doivent faire face les enfants atteints d’autisme comprennent l’anxiété et les difficultés de communication. Comme les animaux domestiques peuvent aider à augmenter les interactions sociales et abaisser l’anxiété, nous avons trouvé qu’ils aident non seulement à offrir du réconfort et du soutien aux enfants autistes, mais aussi à leurs parents.”

Pour les parents qui pensent à adopter un animal de compagnie, le professeur Carlisle recommande d’inclure les enfants dans le processus de décision et de s’assurer que la personnalité de l’animal soit adaptée à celle de l’enfant.

“Certains enfants autistes ont des sensibilités particulières, donc un gros chien bruyant hyperactif pourrait entraîner une surcharge sensorielle chez certains enfants, alors qu’un chat bien calme pourrait être plus adapté”, a ajouté le professeur Carlisle.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer