CoronavirusMaladiesSlider

Du Spoutnik-1 au Spoutnik V: quelques prouesses scientifiques russes

Espace, armement, médecine… Du satellite Spoutnik au vaccin anti-Covid du même nom, voici un tour d’horizon de prouesses scientifiques et techniques russes et soviétiques, à l’occasion des 60 ans du vol spatial de Iouri Gagarine.

– Spoutnik et Gagarine –

Son “bip bip” est le plus célèbre du monde. Le 4 octobre 1957, Spoutnik-1, sphère métallique agrémentée de quatre antennes, est placé en orbite autour de la Terre et l’URSS prend la tête de la course spatiale.

Ce succès signifie également que Moscou a pris une longueur d’avance dans la course aux armements, les Américains réalisant alors que leur adversaire géopolitique peut frapper le territoire des Etats-Unis avec des missiles intercontinentaux.

Les Soviétiques multiplient ensuite les succès dans l’espace, avec le premier vol habité de Iouri Gagarine le 12 avril 1961, la première sortie spatiale en 1965 par Alexeï Leonov et la première sonde lunaire (1966).

– AK-47 –

Inventé en 1947 par l’ingénieur soviétique Mikhaïl Kalachnikov, le fusil d’assaut automatique Avtomat Kalachnikov 1947, AK-47 pour faire court, est l’arme la plus célèbre du monde.

Peu coûteuse, extrêmement solide, simple et fiable, sous la neige comme dans le sable, elle a été adoptée par les armées, rébellions et gangs criminels du monde entier.

Copiées, trafiquées, vendues et revendues: quelque 100 millions de Kalachnikovs seraient en circulation selon diverses ONG et études.

Décliné dans de multiples versions, ce fusil d’assaut était notamment l’arme de référence des guerres de décolonisation. Il orne encore le drapeau du Mozambique, y représentant “la résistance au colonialisme et la souveraineté nationale”.

– Tetris et Kaissa –

Qui n’a jamais joué au jeu de briques Tetris? Ce casse-tête hautement addictif a été inventé en 1984 par le programmeur soviétique Alexeï Pajitnov, dont l’ambition proclamée était d’inventer des jeux pour rendre les gens heureux.

Dans ses différentes versions, Tetris garde son âme russe par sa musique, et certains graphismes incluant les bulbes de la cathédrale Saint-Basile sur la place Rouge de Moscou.

Autre grand succès de l’informatique soviétique: Kaissa, le programme qui remportera le premier championnat du monde informatique des échecs en 1974.

– Hypersonique –

Le complexe militaro-industriel est central à l’économie et à la puissance russe. Et c’est ici qu’on trouve aussi l’une des dernières grandes innovations en matière d’armements.

Le président Vladimir Poutine a annoncé lui-même en 2018 que les scientifiques russes étaient parvenus à construire des missiles supersoniques “Avangard”, si rapides qu’aucun système de défense anti-missile ne peut leur résister.

Des armes “invulnérables” et, dit-il, un succès comparable uniquement à celui du vol de Spoutnik. Ces nouveaux missiles apparaissent alors que Russes et Occidentaux sont engagés dans ce que certains considèrent comme une nouvelle course aux armements.

– Spoutnik V –

C’est aussi par la voix de M. Poutine que la Russie revendique à l’été 2020 une grande première: l’invention en pleine pandémie du premier vaccin anti-Covid.

Son nom, Spoutnik V, témoigne du message que Moscou veut envoyer au reste du monde: la Russie, honnie en Occident, est une superpuissance.

L’annonce de ce vaccin (testé sur la fille de M. Poutine, qui plus est) après des essais sur quelques dizaines de personnes seulement a d’abord été critiquée comme prématurée.

Mais la fiabilité du produit a été établie dans les mois qui ont suivi. Près d’une soixantaine de pays l’ont homologué.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page