MaladiesSliderTemoignages

Le Dr Asgar Nawoor dispense des consultations gratuites tous les vendredis

Un humaniste, tel est l’adjectif qui convient parfaitement au Dr Mohammad Ally Asgar Nawoor, 31 ans et habitant rue Alma, Vallée-Pitot. Médecin généraliste depuis 2015, il offre des consultations gratuites les vendredis, car il y a beaucoup de personnes défavorisées dans sa localité.

Issu d’une famille de classe moyenne, il n’était pas facile pour le Dr Nawoor de réaliser son rêve d’enfance. Dès l’âge de quatorze ans, il a été livré à lui-même quand ses parents ont dû prendre de l’emploi à l’étranger pour procurer une meilleure éducation à sa sœur et lui-même.

Il a eu une enfance agréable jusqu’à ce que l’entreprise de son père commence à faire des pertes de façon inattendue. Cette situation l’a poussé à aller vivre durant une année chez une tante (cette dernière, en passant, a fêté ses 75 ans cette semaine) qui vivait à la campagne, plus précisément à Brisée-Verdière.

Ensuite, il a séjourné chez d’autres tantes et oncles. C’est, peut-être, durant cette période, qu’est né chez le jeune Asgar le désir d’être médecin. Il voulait honorer ses parents qui l’ont toujours soutenu dans la vie et qui rêvaient d’être réunis à nouveau.

Le parcours scolaire du Dr Nawoor a débuté dans une des écoles de sa région, la Sunnee Surtee.  Puis, il a fréquenté l’école Jean Lebrun et a poursuivi ses études secondaires au Collège John Kennedy, ce qui a beaucoup contribué au développement de ses futures ambitions.

Il a pu se distinguer, non seulement dans les études académiques, mais également dans d’autres domaines. Il a ainsi développé des qualités personnelles, telles que sa gentillesse, son dynamisme, sa façon de communiquer avec les gens, le dévouement envers les autres, ainsi que ses compétences interpersonnelles.

Après ses études secondaires, il est parti pour la Biélorussie (qu’il décrit comme un pays fascinant, avec un riche patrimoine culturel) pour des études en médecine. Il passera six longues années à la Grodno State Medical University qui fait partie des établissements médicaux les plus abordables et reconnus dans le monde.

Sur place, il a eu l’occasion d’acquérir des nouveaux principes de travail, notamment un bon code de conduite et un comportement éthique. Il adopte alors ce principe : soigner des patients doit être sa première préoccupation. L’argent passe au second plan.

Il réalise son rêve

En 2012, après bien des sacrifices, Asgar est reçu comme médecin. Son rêve, étant de servir son pays, il est donc retourné à Maurice et a commencé un stage à l’hôpital Dr A.G. Jeetoo et dans d’autres établissements médicaux.   Il a commencé à développer une bonne pratique médicale, élaborant de bonnes normes et de soins pour le bienfait des patients.

Le Dr Nawoor a ensuite travaillé chez des cliniques privées, mais on pouvait le consulter dans son cabinet ou même à domicile.

Dr Nawoor
Dr Nawoor

« Je suis désireux de faire des examens médicaux à titre volontaire tout en donnant des conseils professionnels. Mon but est de soigner les gens gratuitement, surtout ceux qui ne peuvent pas se permettre une consultation privée. C’était toujours ma pensée, une pensée que m’a inculquée ma mère », déclare-t-il. Il dispense ses traitements gratuitement les vendredis. Le Dr Nawoor se dit très préoccupé par l’état de santé des nécessiteux et des personnes âgées.

Parallèlement, avec son métier de médecin, le Dr Nawoor trouve du temps pour œuvrer dans le social. Il a participé à diverses activités bienveillantes telles que des check-up médicaux gratuits pour les pèlerins qui partent pour la Mecque. Il a aussi collaboré avec le Naw-N-Sha Social Service.

Le Dr Nawoor pratique également l’évaluation spécifique de la santé des travailleurs afin de voir s’ils sont médicalement adaptés au site de leur emploi.

Il est très reconnaissant à sa famille et à ses amis. Il les remercie pour leur encouragement, ce qui l’aide à atteindre son but progressivement. Il a une pensée spéciale pour son père et sa mère qui l’ont toujours soutenu.

En 2012, après bien des sacrifices, Asgar est reçu comme médecin. Son rêve, étant de servir son pays, il est donc retourné à Maurice et a commencé un stage à l’hôpital Dr A.G. Jeetoo et dans d’autres établissements médicaux.   Il a commencé à développer une bonne pratique médicale, élaborant de bonnes normes et de soins pour le bienfait des patients.

Le Dr Nawoor a ensuite travaillé chez des cliniques privées, mais on pouvait le consulter dans son cabinet ou même à domicile.

« Je suis désireux de faire des examens médicaux à titre volontaire tout en donnant des conseils professionnels. Mon but est de soigner les gens gratuitement, surtout ceux qui ne peuvent pas se permettre une consultation privée. C’était toujours ma pensée, une pensée que m’a inculquée ma mère », déclare-t-il.

Il dispense ses traitements gratuitement les vendredis. Le Dr Nawoor se dit très préoccupé par l’état de santé des nécessiteux et des personnes âgées.

Parallèlement, avec son métier de médecin, le Dr Nawoor trouve du temps pour œuvrer dans le social. Il a participé à diverses activités bienveillantes telles que des check-up médicaux gratuits pour les pèlerins qui partent pour la Mecque. Il a aussi collaboré avec le Naw-N-Sha Social Service.

Le Dr Nawoor pratique également l’évaluation spécifique de la santé des travailleurs afin de voir s’ils sont médicalement adaptés au site de leur emploi.

Il est très reconnaissant à sa famille et à ses amis. Il les remercie pour leur encouragement, ce qui l’aide à atteindre son but progressivement. Il a une pensée spéciale pour son père et sa mère qui l’ont toujours soutenu.


Des traitements sans discrimination

Le Dr Nawoor croit fermement que tout le monde devrait avoir une chance équitable d’obtenir de bons traitements, sans aucune discrimination. D’ailleurs, il est habitué à traiter des patients d’origines diverses, qu’ils soient Mauriciens ou étrangers.

Les patients sont les bienvenus à sa consultation privée située à rue Alma, Port-Louis. Il raconte que dans sa carrière jusqu’ici, il a eu l’occasion de traiter des cas délicats et compliqués.

Passionné de voyages, le Dr Nawoor a eu l’occasion de découvrir de nombreux pays en Europe, en Afrique et en Asie. Il a ainsi été exposé à différentes cultures, langues et classes sociales à travers le monde.  Il aime beaucoup la nature.

Durant son temps libre, il profite aussi pour faire la lecture, des randonnées et méditer. Il aime aussi la pêche et le football.

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Back to top button
Click to listen highlighted text!