DiabéteMaladiesSlider

[Diabète] Dr Kunal Sibartie : « 80 % des amputations peuvent être évitées »

Chaque semaine, environ 13 personnes subissent une amputation à Maurice. Le diabète, qui touche plus de 20 % de la population locale, est l’une des causes principales de ces amputations qui changent à jamais le cours d’une vie. Cependant, dans la majorité des cas, l’amputation peut être évitée si le patient est pris en charge rapidement et reçoit les soins appropriés.

Dans le cadre de la Journée mondiale contre le diabète, Wellkin Hospital a organisé, le jeudi 14 novembre, une causerie pour sensibiliser les patients et leurs proches à cette question. Cette séance était animée par le Dr Kunal Sibartie, chirurgien vasculaire.

Dr Kunal Sibartie.
Dr Kunal Sibartie.

« 85 % des amputations liées au diabète commencent le plus souvent par un ulcère au pied », a d’emblée expliqué le médecin. En effet, plusieurs éléments, dont l’étendue de l’ulcère, l’insuffisance vasculaire et le degré de l’infection, déterminent le risque d’amputation. « Les ulcères ou plaies avec l’insuffisance vasculaire nécessitent souvent des procédures pour augmenter la quantité de sang qui arrive au pied afin d’empêcher l’amputation », a ajouté le Dr Kunal Sibartie.

Les diabétiques, qui sont plus à risque, doivent prendre davantage de précautions. Parmi les consignes données par le médecin, on a retenu celle-ci : éviter de marcher pieds nus, en chaussettes ou avec des savates aux semelles fines, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison. Les diabétiques doivent être attentifs et examiner leurs pieds tous les jours ainsi que l’intérieur de leurs chaussures qui doivent d’ailleurs être adaptées. Une attention particulière doit être portée au moment de se couper les ongles afin d’éviter tout risque de blessure.

« Il est très important pour un diabétique de faire examiner ses pieds régulièrement et d’observer une hygiène impeccable. Lorsque le patient voit qu’il y a quelque chose qui cloche, il est primordial qu’il consulte un professionnel. S’il s’agit d’une blessure, d’un ulcère, d’une gangrène ou d’une infection, il doit se rendre immédiatement chez le médecin », a soutenu le spécialiste.

Principaux faits selon l’OMS

  • Le nombre des personnes atteintes de diabète est passé de 108 millions en 1980 à 422 millions en 2014.
  • La prévalence mondiale du diabète chez les adultes de plus de 18 ans est passée de 4,7 % en 1980 à 8,5 % en 2014.
  • La prévalence du diabète a augmenté plus rapidement dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.
  • Le diabète est une cause majeure de cécité, d’insuffisance rénale, d’accidents cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux et d’amputation des membres inférieurs.
  • En 2015, on a estimé que 1,6 million de décès étaient directement dus au diabète et que 2,2 millions de décès supplémentaires devaient être attribués à l’hyperglycémie en 2012.
  • Près de la moitié des décès dus à l’hyperglycémie surviennent avant l’âge de 70 ans. L’OMS prévoit qu’en 2030, le diabète sera la septième cause de décès dans le monde.
  • Avoir une alimentation saine, une activité physique régulière, un poids normal et éviter la consommation de tabac sont autant de moyens de prévenir ou de retarder l’apparition du diabète de type 2.
  • Un régime alimentaire sain, l’activité physique, des médicaments, un dépistage régulier et le traitement des complications permettent de traiter le diabète et d’éviter ou de retarder les conséquences qu’il peut avoir.
Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer