CoronavirusMaladiesSlider

Covid-19 : les masques et les visières contribuent à diminuer les risques de propagation du virus (étude)

Selon une nouvelle étude parue dans The Lancet, les masques, les visières et autres mesures employées pour se protéger du Covid-19 seraient efficaces pour limiter les moyens de propagation du virus.

Masques faciaux, visières, distance d’un ou deux mètres entre les individus… Une méta-analyse commandée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et dirigée par une équipe composée de chercheurs de l’université McMaster et St. Joseph’s Healthcare Hamilton (Canada) a été réalisée afin d’évaluer l’efficacité de ces méthodes pour enrayer l’épidémie de Covid-19. Les résultats ont été publiés lundi dans la prestigieuse revue The Lancet.

Les recherches ont été effectuées à partir d’une base de données de l’OMS de 172 études observationnelles menées dans seize pays et six continents portant sur les trois coronavirus (SRAS 2002, MER et Covid-19) et réalisées jusqu’à début mai 2020. Si aucun essai contrôlé randomisé n’a été mené sur le sujet, 44 études comparatives jugées “pertinentes” réalisées sur 25.697 patients ont également été retenues par les chercheurs.

Dix de ces études portant sur 2.647 participants ont montré que le risque d’infection ou de transmission des virus était de 3% lorsque les participants portaient un masque, contre 17% lorsqu’ils n’en portaient pas. Réduire les conseils de distanciation physique de deux mètres à un mètre pourrait également doubler le risque d’infection par le Covid-19, indique l’étude.

Les auteurs de la publication précisent que des recherches plus larges concernant les différentes stratégies de protection individuelle sont nécessaires. Ces derniers insistent sur l’urgence de mener des essais contrôlés randomisés, notamment en ce qui concerne le port de masques.

“Bien que l’éloignement, les masques faciaux et les visières soient tous très protecteurs, aucun ne rend les individus totalement imperméables à l’infection et donc des mesures de base telles que l’hygiène des mains sont également essentielles pour enrayer la pandémie actuelle de Covid-19 et les futures vagues”, prévient toutefois Derek Chu, clinicien-chercheur à l’université McMaster et co-auteur de l’étude.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer