Grossesse/BébéLa femme enceinteSlider

Journée mondiale de la prématurité : environ 2 000 bébés naissent prématurément chaque année

Écoutez cet article

Le ministre de la Santé et du Bien-être, Dr Kailesh Jagutpal, a effectué une visite, ce mercredi 17 novembre, à l’unité néonatale de l’hôpital Dr Bruno Cheong, à Flacq, dans le cadre de la Journée mondiale de la prématurité 2021.

Dans son allocution, le ministre a souligné que c’est la première fois que Maurice célèbre la Journée mondiale de la prématurité avec pour thème cette année, « Together for babies born too soon – Caring for the future ».

Le Dr Jagutpal a indiqué qu’à Maurice, il y a actuellement une moyenne de 12 000 accouchements par an, avec environ 2000 bébés qui naissent prématurément. À cet égard, le ministre a souligné la nécessité impérative de disposer d’une unité néonatale offrant un espace et des services spécialisés dans les soins intensifs des enfants nés prématurément, afin de sauver leur vie et de réduire davantage le taux de mortalité infantile et néonatale.

Les bébés nés prématurément, a-t-il souligné, ont une santé fragile et ont besoin d’une attention médicale intensive et rapide pendant les premiers jours de leur vie, sinon ils meurent ou souffrent de complications de santé à long terme.

C’est pourquoi le ministre de la Santé a souligné qu’il était important de sensibiliser le public à la prématurité et aux soins prodigués aux bébés prématurés à Maurice, afin que la population en général soit consciente des efforts déployés pour offrir les meilleurs soins possibles aux bébés prématurés. Il a salué le courage et la force des parents qui, même dans les moments difficiles où leurs bébés sont dans des conditions critiques dans les unités de soins intensifs néonatals (NICU), restent positifs.

Le ministre Jagutpal a réitéré l’intention du gouvernement de continuer à fournir des soins de santé de qualité en investissant massivement dans les dernières technologies médicales et les infrastructures modernes appropriées.  Selon lui, en plus de ces installations, il est essentiel de disposer d’un personnel compétent et, dans ce contexte, du personnel médical supplémentaire est en cours de formation pour travailler dans les NICU et assurer un meilleur suivi prénatal.

Dans le même ordre d’idées, il a rappelé qu’une USIN nationale d’une capacité de 10 lits, combinant une technologie de pointe et des professionnels de santé formés, a été mise en place à l’hôpital Victoria le mois dernier.  Il a également annoncé que les USIN sont en train d’être équipées des derniers appareils pour fournir le meilleur traitement aux bébés prématurés, comme la thérapie de refroidissement et la thérapie à l’oxyde nitrique pour aider à prévenir les maladies pulmonaires chroniques et protéger les bébés prématurés contre les lésions cérébrales, entre autres.

Le ministre de la santé a souligné que, même si le secteur public des soins de santé est déjà doté d’un pool de personnel hautement qualifié et bien formé, nécessaire pour fournir des services efficaces, il est impératif d’améliorer nos services en néonatologie. A cet égard, il a évoqué la visite du Dr Simon Clark, consultant en néonatologie et vice-président de la politique du Royal College of Pediatricians and Child Health en octobre 2021, afin de le conseiller sur les meilleures pratiques pour améliorer l’ensemble du service néonatal de Maurice.

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page