FitnessFormeSlider

S’entraîner au son d’une musique tonique contribue à augmenter l’intensité des efforts

Ecouter de la musique énergique augmente la fréquence cardiaque et maximise les bénéfices de l’effort physique, en particulier pour les exercices d’endurance à intensité moyenne, suggère une étude italienne.

Mettre de la musique rythmée dans son oreille et augmenter le son en même temps que l’intensité de l’effort pour tenir la cadence pendant un entraînement de fitness… Cette technique vieille comme le monde a déjà fait l’objet de plusieurs études pour analyser ses bienfaits d’un point de vue scientifique. Une étude canadienne publiée en juin dernier affirme par exemple qu’une musique “joyeuse” peut réduire le niveau de difficulté ressenti pendant l’effort physique.

Pour en savoir plus sur ce phénomène, une nouvelle étude parue dans Frontiers in Psychology décrit une expérience réalisée par des chercheurs de l’université de Vérone (Italie) sur 19 femmes âgées de 26 ans en moyenne. Ces dernières ont été invitées à suivre deux séances distinctes d’entraînement : la première consistait à marcher sur un tapis de course, la seconde à travailler ses quadriceps sur un appareil de musculation.

Les participantes ont réalisé leurs séances d’entraînement “en silence” ou bien en écoutant de la musique pop à différents tempos. Les chercheurs ont analysé plusieurs critères à partir de cette expérience, à commencer par sonder l’avis des volontaires sur leur perception des efforts fournis pendant les exercices. La fréquence cardiaque des participantes a également été mesurée au cours des exercices, partant du postulat que plus la fréquence est élevée, plus les bénéfices de l’exercice pour le corps sont importants.

“Nous avons constaté que l’écoute de musique à un rythme rapide pendant l’exercice physique entraînait le rythme cardiaque le plus élevé et que l’effort perçu comme le plus faible était celui effectué en l’absence de musique”, observe le professeur Luca P. Ardigò de l’université de Vérone en Italie, à l’origine des travaux.

Ces effets ont été plus visibles chez les personnes qui se sont entraînées sur le tapis, comparé à celles qui ont effectué des exercices de haute intensité. Selon les auteurs de l’étude, cette donnée suggère que la musique tonique augmente la capacité d’effort de manière plus efficace pour les activités d’endurance telles que la marche ou la course à pied.

Malgré la faible taille de l’échantillon de cette étude, les chercheurs en déduisent que des travaux plus larges sont nécessaires afin de continuer à explorer la manière dont la musique influe sur les capacités d’efforts pendant l’entraînement sportif.

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page