CourirFormeSlider

Ecouter de la musique pendant le sport augmente la prise de risque, mais pas les résultats

Ecouter de la musique pour se motiver pendant le sport conduirait à plus de prises de risque, mais pas à de meilleures performances, conclut une étude publiée fin janvier.

La musique que l’on écoute pour s’encourager pendant le sport a t-elle au final un réel impact sur les performances ? Tel est l’objet de cette nouvelle étude allemande qui a étudié l’effet de la musique sur les comportements pendant le sport au niveau du cerveau et les auto-évaluations des résultats faisant appel à l’estime de soi, confiance en soi et efficacité.

Si elles boostent l’humeur, les playlists musicales n’auraient pas le pouvoir d’améliorer les résultats sportifs obtenus, suggèrent les travaux publiés dans Frontiers in Psychology.

L’étude conduite par des chercheurs de Francfort en Allemagne a cherché à comprendre si écouter de la musique pouvait notamment améliorer les résultats à un jeu de ballon, mais aussi la capacité à s’auto-évaluer et/ou conduire à un comportement plus risqué.

150 participants âgées de 18 à 35 ans ont été réparties en trois groupes. Tous ont effectué un lancer de ballon à distance fixe et ont rempli des questionnaires tout en écoutant de la musique sélectionnée par leurs soins ou choisie par un examinateur. Le dernier groupe a fait l’exercice sans musique.

Pour évaluer le comportement de prise de risque, les participants ont choisi entre 7 distances de tir au panier eux-mêmes : 4, 7, 10, 13, 16, 19, et 22 mètres. Ils ont reçu reçu de l’argent à chaque essai réussi.

D’après les résultats, l’écoute de la musique n’a eu aucun impact positif ou négatif sur la performance globale ni sur les capacités cognitives visant à s’auto-évaluer, l’estime de soi ou le degré d’anxiété lié au sport.

Cependant, la musique a augmenté le sentiment d’estime de soi chez les participants qui réussissaient déjà bien, mais pas chez les participants qui obtenaient de mauvais résultats, selon l’étude.

Par ailleurs, les prises de risque ont été plus importantes chez les hommes et les participants qui ont sélectionné eux-même leur propre playlist.

En outre, les chercheurs ont également constaté que ceux qui ont fait des choix plus risqués ont gagné des récompenses plus élevées.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer