Actu SantéNutritionSilhouette

Une alimentation désordonnée peut avoir des effets négatifs sur la santé à long terme

Une nouvelle étude européenne a constaté qu’une alimentation désordonnée pouvait avoir un effet négatif à long terme sur la santé, notamment une prise de poids et une baisse du bien-être psychologique.

Menée par l’université d’Helsinki (Finlande), l’étude se penchait sur les effets à long terme d’une alimentation désordonnée, un problème fréquent chez les jeunes adultes et encore mal compris.

L’alimentation désordonnée recouvre plusieurs symptômes, parmi lesquels le fait de manger qu’on ait faim ou pas, sans prendre en compte ses sensations ; de se peser constamment ; ou de boire des boissons non caloriques pour éviter d’avoir faim, explique Ulla Kärkkäinen, l’une des scientifiques responsables de l’étude, qui est également nutritionniste. Une alimentation désordonnée comprend également le fait de planifier chaque repas longtemps à l’avance, de compter ses calories et de peser ses aliments, de suivre un régime trop strict, ou d’éliminer certains aliments en insistant sur des raisons de santé ou d’éthique alors que la réelle motivation est de perdre du poids.

Pour examiner les conséquences d’un tel comportement sur la santé, l’équipe de chercheurs a puisé dans les données de la grande étude FinnTwin 16, qui a enrôlé plus de 4.900 jeunes Finlandais et Finlandaises.

Les participants devaient répondre à un questionnaire sur leur comportement alimentaire, leur poids, leur état de santé et leur bien-être psychologique à l’âge de 24 ans puis dix ans plus tard, à 34 ans.

L’équipe a constaté qu’une alimentation désordonnée à l’âge de 24 ans était associée, dix ans plus tard, à un poids supérieur, à un tour de taille plus large et à un état psychologique plus précaire, le tout menant à une auto-évaluation moins flatteuse de leur état de santé général chez les hommes.

“Des études précédentes ont établi qu’un bien-être psychologique affaibli et une mauvaise auto-évaluation de son état de santé étaient des prédicteurs d’une plus forte susceptibilité à la maladie et à la mort”, a commenté Ulla Kärkkäinen.

“L’alimentation désordonnée est souvent perçue comme sans danger, car elle est très fréquente. Il semble toutefois que l’alimentation désordonnée ait des effets négatifs importants sur l’état de santé général et le bien-être des jeunes adultes. Bien que ces symptômes ne constituent pas en soi un trouble alimentaire clinique, une reconnaissance et un traitement précoces sont importants, également pour les hommes.”

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page