Les troublesSexualitéSlider

Pannes sexuelles : voici les 10 coupables

Qu’est-ce qui provoque les pannes sexuelles ? Tout et rien. Pour le psychologue Sadasiven Coopoosamy et également thérapeute de couple, c’est notre mode de vie qui impacte sur notre vie sexuelle et notamment sur le couple. Des solutions existent, mais la prévention est meilleure que la guérison.

Voici dix causes qui font obstacle à une sexualité satisfaisante.

  1. Sa tension artérielle. Pour notre intervenant, une tension élevée peut provoquer des pannes sexuelles puisqu’elle ne permet pas au sang de passer correctement dans le pénis, ce qui fait que l’érection est diminuée, voire impossible.
  2. Attention au gros ventre. Outre le fait de ne pas être esthétique, le gros ventre occasionne de multiples complications, dont les pannes sexuelles. « Le syndrome métabolique perturbe le fonctionnement des hormones sexuelles masculines. Les hommes qui en sont atteints ont une fonction sexuelle réduite », selon l’urologue.
  3. La paresse. Les paresseux sont avertis, moins vous faites l’amour, plus sont vos chances d’avoir des pannes sexuelles. Pour l’urologue, le fait d’être actif sexuellement permet aux artères et aux nerfs de participer à l’érection entraînée et répétée. Faire l’amour, au moins une à deux fois par semaine vous éviteraient ces désagréments.
  4. Attention au cholestérol. Tout comme l’hypertension, le cholestérol provoque des dépôts sur les parois des artères et la vascularisation au niveau du pénis se fait mal, ce qui entraîne une perturbation érectile. Il est donc impératif de revoir son alimentation.
  5. L’érection précoce. Ceci ne s’adresse pas à tous les hommes, mais uniquement à ceux qui ont une perte de désir assez rapide. Une fois le pénis en érection, passez à l’action sans perdre de temps. Les câlins auront alors leurs places pendant et après l’amour.
  6. Gare à l’alcool. Pour l’urologue, la logique est simple : l’alcool rend impuissant en altérant les vaisseaux, les nerfs responsables de l’érection et ainsi que la sécrétion de testostérone. Une petite dose peut avoir un effet aphrodisiaque, mais pas plus.
  7. Attention aux sucres. Un taux de glycémie trop élevé peut aussi provoquer des pannes sexuelles. Les plus à risque sont les personnes diabétiques. Le diabète peut abîmer le fonctionnement des nerfs du pénis et ainsi empêcher l’érection.
  8. Faites gaffe au stress. Si vous avez déjà fait face à une panne sexuelle, le stress d’en avoir une autre une fois peut alors vous tirailler. Donc, halte au stress, c’est cette angoisse qui peut en effet en provoquer d’autres pannes. L’idéale est de se détendre et laisser la place aux petits plaisirs pour augmenter sa libido.
  9. Stop à la cigarette. Le tabagisme tue l’amour. Pour l’urologue, le risque est encore plus élevé pour les fumeurs d’avoir des pannes sexuelles. La nicotine entarte les vaisseaux et encrasse les artères, ce qui nuit à l’érection.
  10. L’angoisse de la performance. Être toujours attentif et ne pas en faire une obsession sur ses performances sexuelles. L’attention peut se porter sur les câlins et les petites attentions spéciales.
Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer