Anou aprann viv avek diabet
Désirs & PlaisirsSexualitéSlider

Le sexe pour combattre le stress

Faire l’amour pour rester zen. Fini le stress qui ronge le moral et affecte la santé. Pour se libérer de ces tensions accumulées, le sexe serait un bon moyen. C’est ce que relève une étude américaine. À Maurice, le psychologue, Sadasiven Coopoosamy, abonde dans le même sens et souligne qu’on associe plusieurs vertus apaisantes au sexe. « Comme tout exercice physique, le sexe soulage et rend moins nerveux », explique-t-il.

Aux États-Unis, c’est le psychologue Stuart Brody qui a mené une étude, afin de voir quelle est l’incidence de l’activité sexuelle sur le stress. Il a évalué sa recherche par la tension artérielle. Cette étude, menée auprès de
50 personnes, hommes et femmes, démontre que le sexe apaise le corps et l’esprit, soulageant la personne du stress qui est connu comme le mal du siècle.

Tel un anti-stress puissant, la sexualité apaise le corps après l’orgasme mais dure plus longtemps. « On se sent bien après avoir fait l’amour. Mais cette sensation de bien-être dure plus longtemps, allant jusqu’à une semaine. Donc, tout ce qui peut être une source de stress est inefficace durant cette période de zénitude que subit le corps et le mental », fait comprendre le psychologue.

D’une approche scientifique, cette étude est viable, car les rapports sexuels aident à la libération de l’hormone ocytocine qui provoque ce sentiment de bien-être et d’apaisement, selon notre intervenant. « Il est donc facile de comprendre que faire l’amour nous rend plus heureux, plus jovial et surtout nous évite de faire des crises de nerf », conclut Sadasiven Coopoosamy.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Close