Désirs & PlaisirsSexualitéSlider

Kamasutra : quelle est votre position préférée ?

Essayer, c’est l’adopter. Mettez un grain de folie dans votre couple en essayant les 60 positions du kamasutra. Voilà de quoi raviver la flamme des premiers jours avec des frissons et des sensations fortes.

Terminer l’année en beauté en faisant une surprise coquine à votre partenaire. Initiez-le à de nouvelles positions et surprenez-le en prenant des initiatives. « Il est impérieux d’opter pour une gamme de variété afin que la sexualité du couple ne sombre pas dans la monotonie », explique Sadasiven Coopoosamy, psychologue. Ce dernier constate qu’il y a de plus en plus de jeunes couples qui se laissent tenter par les plaisirs du kamasutra. « Malgré l’influence de la religion, les jeunes couples s’y mettent et se font plaisir », estime le psychologue. Il existe encore une hypocrisie sexuelle, mais dans l’intimité du couple.

Avec les différentes positions de kamasutra, des plus classiques aux plus acrobatiques, l’emphase est mise sur la complicité du couple et ouvre la voie à de nouveaux frissons, à des « sensations voluptueuses et à des orgasmes intenses », précise Sadasiven Coopoosamy. Il explique : « Avec un accord mutuel, le couple peut essayer de nouvelles choses, mais le plus important c’est que l’un des partenaires ne l’impose pas sur l’autre. Il faut que les deux soient en accord et soient surtout à l’aise avec ce qu’ils entreprennent au lit ».

Pour le psychologue, dans un couple, la confiance réciproque est la base de toute bonne expérience. En optant pour des positions variées, le couple arrive à améliorer leurs techniques et à pimenter davantage leur relation. « Avec un peu d’imagination, les deux apprennent constamment de nouvelles choses, mais surtout de nouvelles sensations », fait-il ressortir.

C’est aussi pour cette raison que le psychologue déconseille la position du missionnaire lors de chaque relation sexuelle. « Tant qu’on peut éviter, c’est mieux », conseille-t-il, tout en expliquant qu’il s’agit d’une position qui favorise essentiellement les plaisirs de l’homme. « Cette position n’est pas favorable à la femme, car les parties génitales ne sont pas stimulées alors que les femmes sont de plus en plus conscientes de leurs besoins sexuels. La femme veut aussi atteindre l’orgasme », conclut-il.

Idée cadeau : des livres coquins pour s’inspirer

  • Le kamasutra illustré de Ionna Vautrin

La designer industrielle Ionna Vautrin a collaboré avec bon nombre de maisons d’édition de renommée internationale, telle que Lexon, Saint Louis, mais aussi Foscarini. L’auteure revisite le sacro-saint kamasutra, en lui insufflant une bonne dose d’humour. Ici, pas question de position d’Andromaque ou de moulin à vent. La jeune femme reprend des expressions de la langue française, comme “gâter le matou”, “avoir du chien”, “le grand angle” ou de simples noms communs comme le “dromadaire”, “le petit pont” ou encore “banana split” pour les illustrer à travers des positions à faire rougir des gymnastes de haute volée.

  • Artists in Love de Veronica Kavass

Depuis toujours, les grands artistes se sont associés dans l’amitié et dans l’amour. “In Artists in Love”, de la conservatrice et écrivaine Veronica Kavass, nous plonge dans les relations passionnées et créatives les plus provocantes du monde de l’art. Au programme, Picasso et Françoise Gilot, Lee Miler et Man Ray, Robert et Sonia Delaunay, Christo et Jeanne-Claude ou encore Frida Kahlo et Diego Rivera.

  • Ren Hang par Dian Hanson

Ren Hang est un jeune photographe chinois. Il fait partie des figures de proue du mouvement pour la liberté de création dans l’Empire du Milieu. Protégé par le très connu Ai Weiwei, le jeune homme a vu une de ses expositions annulées par le gouvernement chinois pour “suspicion de sexe”. Ses clichés montrent ses amis, ses fans, photographiés nus, souvent en extérieur, au sommet des arbres ou au bord des tours vertigineuses de Pékin. Ses photos ludiques avec ses jeunes amis, hommes et femmes ouvrent une fenêtre fascinante sur la liberté sexuelle dans une société conservatrice.

  • Poem of the Pillow and other stories de Gian Carlo Calza

“Poem of the Pillow and other stories” s’attarde sur le développement de l’art érotique japonais du milieu du XVIIe siècle à la fin du XIXe siècle. Connus sous le titre de “Shunga” soit “Image de printemps”, ces tableaux étaient très populaires et admirés. L’ouvrage évoque l’oeuvre de grands maîtres du genre comme Utamaro, Hokusai, Harunobu, Kunisada, Kuniyoshi et beaucoup d’autres, tout en mettant leur travail dans leur contexte social, historique et artistique.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Close