SeniorSlider

Seniors : comment identifier le stress ?

Le stress n’est pas seulement l’affaire des personnes actives. Les seniors aussi en souffrent malheureusement, et ce pour différentes raisons. Le point avec la doctoresse Pascale Dinan, gériatre et présidente de l’ONG Groupement Fiapa.

Les signes pour identifier le stress des seniors

Le stress de la personne âgée s’apparente à celui de l’adulte dans son expression. Les signes physiques et psychologiques sont généralement le cœur qui bat la chamade, des sueurs, des tremblements périphériques, des troubles digestifs ou encore un état de panique. Cependant, il existe quelques particularités qui ne touchent que les seniors. En effet, les personnes âgées ont une réactivité plus importante par rapport au stress, qui se peut se manifester par une sidération, une agitation importante ou encore un état d’anxiété généralisé.

Certains sujets âgés peuvent aussi être touchés par le syndrome de stress post-traumatique. Il peut survenir par exemple après une chute, ce qui est très fréquent chez les seniors et qui se solde bien souvent par une fracture. La peur de tomber à nouveau peut alors se manifester et causer un état de stress. Cela aura par conséquent des répercussions sur l’autonomie fonctionnelle. C’est ce qu’on appelle une phobie de la récidive. En cas de syndrome de stress post-traumatique, il est important de se faire diagnostiquer par un professionnel de la santé et de se faire aider par un psychologue ou bien un psychomotricien qui proposera un programme de rééducation adapté pour retrouver l’autonomie.

Quelques sources de stress chez les seniors

Les causes du stress peuvent être diverses et variées, mais certaines situations marquantes qui interviennent naturellement dans la vie des personnes âgées peuvent en être la source.

• La retraite

Si pour certains la retraite est une période rêvée, synonyme de seconde jeunesse, elle est pour d’autres, sources de nombreuses inquiétudes. En effet, c’est une nouvelle étape de la vie où nombreux sont les changements, que ce soit en termes de ressources financières, de mode de vie, de changement de statut ou bien d’identité…

• La peur liée au vieillissement

Le vieillissement est un phénomène naturel, mais à mesure que l’on vieillit et que nos capacités physiques et intellectuelles diminuent, des craintes peuvent émerger, notamment la peur de perdre le contrôle sur sa vie, de devenir dépendant ou encore d’être éloigné de ses proches.

• La maladie et/ou la dépendance

Le stress peut être aussi lié à la maladie du conjoint, ce qui rend l’autre vulnérable parce qu’il en devient responsable et qu’il doit s’occuper de quelqu’un envers qui il est émotionnellement lié. C’est une situation extrêmement stressante qui peut engendrer beaucoup d’imprévus et qui demande donc une vigilance accrue. D’autre part, cela peut également être une source de stress pour la personne malade elle-même. En effet, voir son état de santé décliner et se voir dépendant de quelqu’un peut être préoccupant.

• La perte de l’être cher

La perte de son conjoint implique d’énormes changements. Avec les enfants qui sont de plus en plus pris par leur travail, l’idée de devoir vivre et se débrouiller seul peut être très angoissante.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close