Anou aprann viv avek diabet
SeniorSlider

Senior : comment se maquiller après 50 ans ?

Ce n’est pas parce qu’on a passé la barre des 50 ans qu’il ne faut plus se maquiller. Certes, le visage n’est plus le même. Il y a des rides et le regard est différent, mais il faut simplement savoir adapter son maquillage à son âge.

Le teint

Après 50 ans, l’important est d’alléger le maquillage et de ne pas trop en faire. Pour avoir bonne mine, il faut donc miser sur un teint naturel. Au lieu de choisir un fond de teint épais et couvrant, on privilégie des textures légères et tout en transparence. Cela apporte de la luminosité au teint et n’accentue pas les rides contrairement aux fonds de teint couvrants ou en poudre. L’idéal est d’utiliser une crème teintée, une BB crème ou une CC crème.

Avec l’âge, les cernes se font plus présents. Pour les camoufler, on utilise un anticernes crémeux adapté à la carnation de sa peau. On évite l’anticernes trop clair qui peut marquer les traits. Inutile également d’en mettre trop, une noisette que l’on étire et qu’on estompe au doigt suffit amplement. De même pour le blush, on en choisit un crémeux que l’on applique avec parcimonie. Un blush dans les tons abricot, pêche donne une bonne mine.

Les yeux

Passé la cinquantaine, les paupières ont tendance à tomber. Le maquillage va donc servir à ouvrir le regard. Pour le fard à paupières, on opte pour des tons nudes sur la paupière mobile et on définit le regard en appliquant une teinte un peu plus foncée dans le coin externe de l’œil. Si le fard a tendance à migrer dans le creux des paupières et des ridules, il suffit d’utiliser au préalable une base à paupières qui va unifier et fixer la couleur.

On termine par un trait de crayon, brun de préférence, que l’on applique à la base des cils et une touche de mascara pour souligner le regard. Si les paupières sont vraiment tombantes, on trace le trait de liner en pointillé. On évite de mettre du khôl à l’intérieur de l’œil, car cela rétrécit le regard. À bannir aussi les fards à paupières irisés ou pailletés puisqu’ils marquent beaucoup plus les rides.

Les sourcils

Après 50 ans, les cils deviennent clairsemés. Les redéfinir en s’épilant, puis les redessiner avec de la poudre permet d’ouvrir le regard et de structurer le visage. C’est une étape à ne pas mettre de côté. On préfère définir les sourcils avec une poudre plutôt qu’un crayon, car plus discret et naturel. En plus, la poudre tiendra toute la journée contrairement au crayon qui est plus gras.

Les lèvres

Avec l’âge, les lèvres s’affinent. Elles aussi doivent être redessinées à l’aide d’un crayon adapté à la couleur naturelle des lèvres. On applique ensuite un rouge à lèvres hydratant qui, en plus de nourrir les lèvres, va leur donner un effet repulpant. À éviter, les rouges à lèvres de couleurs mates ou trop sombres qui affinent encore plus les lèvres et durcissent les traits.

Autrement, toutes les couleurs sont permises. Les tons rouges ou rosés sont des bons choix, car ils donnent de l’éclat au teint. Pour celles qui ont les lèvres tombantes, il suffit de redessiner le contour avec un crayon en ne suivant pas la ligne naturelle.

Le décolleté

On n’y pense presque jamais, pourtant il ne faut pas l’oublier. Le décolleté aussi a le droit de se refaire une beauté. Pour le sublimer, on opte pour une poudre illuminatrice qui va refléter la lumière et donner un effet liftant. Attention, toutefois à ne pas avoir la main trop lourde.

Mots clés

Articles Liés

Close