SeniorSlider

L’asthme : difficile à diagnostiquer chez les personnes âgées

On pense souvent que l’asthme ne touche que les jeunes. En réalité, la maladie peut subsister toute une vie et même apparaître chez le sujet âgé. Le diagnostic est alors plus compliqué. Les explications du Dr Yasheel Aukhojee, médecin généraliste.

L’asthme fait partie des maladies chroniques. C’est une inflammation des voies respiratoires qui cause des troubles respiratoires comme des difficultés à respirer ou des sensations de suffocation. La maladie est souvent due à des allergènes, tels que la population et la fumée, entre autres.

L’asthme est-il différent chez les sujets âgés ?

Il arrive souvent que l’asthme se développe chez les seniors âgés de 70 à 80 ans. Les symptômes sont alors sensiblement les mêmes que ceux qui touchent les plus jeunes. À savoir la sensation d’oppression dans la poitrine, la toux ou encore des difficultés à respirer. Les causes sont généralement liées à une infection respiratoire, des allergènes, à un virus ou bien à la pollution. On distingue deux types d’asthme chez les sujets âgés : l’asthme que l’on dit “vieilli” lorsque la maladie évolue tout au long de la vie et l’asthme tardif qui apparaît suite à une infection respiratoire mal soignée ou suite au vieillissement du système respiratoire.

« L’asthme n’est pas à prendre à légère chez les personnes âgées, car il peut entraîner de graves problèmes respiratoires et être invalidant », souligne le Dr Aukhojee. C’est la raison pour laquelle il est important de savoir reconnaître l’asthme tardif d’autant plus qu’il est difficile à diagnostiquer.

Pourquoi l’asthme est-il plus difficile à reconnaître chez les seniors ?

« L’asthme peut être plus difficile à diagnostiquer chez les personnes âgées », nous explique le médecin. En effet, les symptômes de l’asthme peuvent s’apparenter à ceux des maladies qui touchent régulièrement les seniors. Bien souvent, l’asthme se manifeste par une toux accompagnée d’expectorations des poumons. Cela peut être interprété comme la conséquence d’autres maladies, notamment cardiaques et pulmonaires qui ont des symptômes similaires à l’asthme.

Quels sont les traitements pour l’asthme du senior ?

Traiter l’asthme chez le senior peut s’avérer compliqué, car beaucoup de personnes âgées prennent souvent des traitements pour soigner d’autres maladies. Toutefois, le traitement de la maladie est semblable à celui pratiqué chez les plus jeunes. D’ailleurs certains médicaments pris pour certaines affections sont contre-indiqués chez les asthmatiques comme l’aspirine, les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou encore les bêtabloquants (dans le traitement de maladies cardiaques ou de glaucome).

D’autre part, il est recommandé à toute personne âgée et notamment asthmatique de se faire vacciner contre la grippe. Le vaccin doit cependant se faire en dehors d’un épisode asthmatique.

Enfin, l’asthme est une maladie que l’on peut contrôler à condition de bien suivre le traitement et d’appliquer les bonnes techniques d’inhalation.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer