PsychoSanté mentaleSlider

Mental Health Awareness Week : 5 astuces pour garder le moral pendant le confinement

Bien que le confinement se soit assoupli depuis 15 mai, le couvre-feu sanitaire, lui, va durer jusqu’au 1er juin. D’ici là, pas de restaurants, d’activités de loisir ni même de rassemblement à la plage. Ne perdons pas le moral pour autant. A l’occasion de la Mental Health Awareness Week, qui a lieu du 18 au 24 mai, notre psychologue, le Dr Anishta Gunesee, vous donne quelques conseils pour mieux vivre cette période.

Dr Anishta Gunesee
Dr Anishta Gunesee.

Beaucoup de personnes sont unanimes sur le fait qu’avec le confinement, elles dorment moins, se couchent et se lèvent à des heures tardives, voire ont du mal à bien dormir la nuit. D’autres indiquent qu’elles ont du mal à supporter les échanges avec les autres membres de la famille et que ces derniers ne les comprennent pas.

« Il est évident que le confinement nuit au moral de l’individu avec des conséquences somatiques et psychologiques réelles : déprime, anxiété, dépression, agressivité et repli sur soi », souligne la psychologue. Il existe pourtant quelques astuces qui permettent de les surmonter.

1. Garder contact avec son entourage

Garder le contact avec son entourage, sa famille, ses amis par téléphone, en visioconférence (via WhatsApp ou Skype), par SMS, est primordial. Téléphoner à une personne que vous ne pouvez pas rencontrer pendant la période de confinement permet de rompre cette solitude et de préserver ses liens sociaux avec l’extérieur.

2. Penser à son bien-être

Prendre du temps pour soi, pour son bien-être est nécessaire en cette période bien particulière. Surfer sur Internet à la recherche d’informations sur le bien-être est une autre façon de s’occuper et d’apprendre à se découvrir. « N’hésitez pas à prendre le temps de lire des articles ou d’écouter des séances des professionnels de la santé sur les réseaux sociaux. De manière générale, leurs conseils permettent de garder le moral et de se remettre sur les rails », souligne le Dr Anishta Gunesee.

De plus, faire des séances de relaxation et de méditation ou toute autre activité calme permet d’apprendre à canaliser et à gérer ses émotions. Il existe de nombreux tutoriels gratuits sur Internet, notamment sur YouTube. Alors, pourquoi ne pas en profiter ?

3. Limiter les sources d’informations sur le Covid-19

Les informations concernant le Covid-19 pullulent sur la toile. Il est donc important de les limiter, surtout celles qui sont diffusées sur les réseaux sociaux et qui peuvent véhiculer de fausses informations. En effet, les informations non vérifiées peuvent être anxiogènes et entraîner davantage d’angoisse et d’anxiété chez les individus. D’autant plus que le confinement est déjà une période stressante en soi.

4. Faire des activités en famille

Prendre le temps pour jouer et proposer des activités de loisirs en famille aide à mieux vivre le confinement. Surtout pour les enfants qui ne peuvent plus voir leurs amis ni se défouler dehors.

Cela implique de trouver une activité récréative de façon régulière afin de partager un moment avec les autres membres de la famille, d’apprendre à s’écouter, écouter les autres et échanger. « Je recommande également de vous essayer aux activités manuelles et créatives comme le dessin, les mandalas, la peinture, le coloriage, le scrapbooking ou toute autre activité artistique qui permettent à l’esprit de s’évader », conseille la psychologue.

5. Réaliser un projet de longue date

Un autre moyen efficace de booster son moral est celui de mettre en pratique un projet toujours reporté pour différentes raisons. Par exemple, la création d’un site ou d’un blog, la lecture, l’écriture, la cuisine ou la couture. Autant de projets que l’on a tendance à repousser quand on a d’autres engagements (professionnels et/ ou familiaux) à respecter.

« Il est important de garder en tête que le fait de s’occuper, et ainsi occuper son esprit permet d’éviter le stress et l’anxiété d’un avenir incertain », conclut le Dr. Anishta Gunesee.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer