AlimentsNutritionSlider

Près de 6 consommateurs sur 10 dans le monde préfèrent grignoter plutôt que de prendre un repas

59% des consommateurs avouent préférer s’offrir plusieurs en-cas au fil de la journée que de s’astreindre à se mettre à table pour prendre un gros repas, révèle le premier rapport “State of snacking” réalisé par le géant Mondelez International et publié en exclusivité par Relaxnews ce mercredi 20 novembre.

61% des personnes interrogées par cette enquête qui a sondé plus de 6.000 consommateurs dans douze pays révèlent qu’elles ne pourraient pas imaginer leur vie sans grignoter. On sait bien sûr que la culture anglo-saxonne n’impose pas de s’attabler comme en France pour donner toute son importance à un repas. Une caractéristique confirmée par cette étude qui précise que les en-cas s’adaptent mieux au style de vie de 53% de personnes interrogées. Croquer dans une barre en céréales constitue même l’occasion pour 73% de s’offrir un break dans une journée chargée de travail. Pour plus des trois quarts (78%), ces petites gourmandises s’apparentent à des récompenses. Il y a de la nostalgie aussi dans ces parenthèses sucrées. 70% font par exemple goûter à leurs propres enfants les snacks qu’ils aimaient au même âge. Pour 82% des parents, le goûter représente ainsi un moment de convivialité.

Et même si leur tradition de respecter les sacro-saintes heures du déjeuner et du dîner est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, les Français aussi s’octroient ce genre de plaisir. Pour 69%, les en-cas leur permettent de garder de l’énergie. Jeunes comme plus âgés trouvent de bonnes raisons de s’adonner au grignotage. C’est un moment de réconfort pour 73% des millennials ou un moyen de s’accorder du temps pour soi pour les baby-boomers.

Pour autant, la conscience d’observer un régime équilibré afin de rester en bonne santé étant bien réelle dans nombre de pays, 80% des consommateurs dans le monde recherchent des en-cas qui soient sains et équilibrés. D’après ce vaste rapport dressé par le géant de l’agroalimentaire qui détient de célèbres marques de biscuits et de chocolat comme Milka, Oreo ou les petits beurres de Lu, plus de sept adultes sur dix (71%) préfèrent consommer des produits portionnés et ainsi réguler leur appétit tout au long de la journée mais aussi gérer leur apport en calories.

Ce sondage a été réalisé en ligne par The Harris Poll pour le compte de Mondelēz International du 16 au 27 septembre 2019, auprès de 6.068 adultes à travers le monde, âgés de 18 ans et plus aux États-Unis, au Canada, au Mexique, au Brésil, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Russie, en Chine, en Inde, en Indonésie et en Australie.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer