AlimentsNutritionSlider

L’alimentation au cœur du bien-être et de la santé

Manger est un des plaisirs de la vie et procure une sensation de bien-être. Cependant, une bonne alimentation est essentielle pour maintenir notre corps en forme et en bonne santé. D’ailleurs, revoir le contenu de son assiette peut aider à mieux contrôler certaines maladies dont le diabète. Le samedi 14 novembre, nous avons observé la Journée mondiale du diabète et la nutritionniste Divya Ruhee souligne l’importance de savoir faire les bons choix.

Divya Ruhee nutritionniste
Divya Ruhee, nutritionniste

L’alimentation joue un rôle important. Elle peut aussi aider à la prévention et dans le traitement du diabétique et cela au même titre que les traitements médicamenteux selon le nutritionniste Divya Ruhee. « D’ailleurs, les recommandations pour l’alimentation de la personne diabétique sont presque semblables à celles de la population en général », explique-t-elle car savoir manger contribue à une bonne santé physique mais aussi aide à se sentir bien dans sa peau.

Sans faire de régimes, il est possible de réajuster certaines habitudes et d’opter pour les aliments qui ont encore plus de bienfaits. D’abord, il est conseillé de prendre trois repas équilibrés par jour avec des féculents, des protéines, des légumes et des fruits. Et, deux collations comme un yaourt ou du thé sont recommandées. « Par contre, évitez de sauter les repas et mangez à des heures régulières autant que possible », fait comprendre la nutritionniste.

Il y va aussi de choisir des aliments riches en fibres alimentaires : légumes et fruits, produits à base de blé complet et on élimine complètement le riz blanc et la farine blanche. « On privilégie le pain brun, les pates complètes ou les faratas au blé complet. Consommez beaucoup plus de légumineuses comme les lentilles, haricots, dhall et aussi les noix. La cuisine mauricienne est pleine de saveurs, de couleurs et d’ingrédients divers », précise-t-elle.

Ensuite, Divya Ruhee explique qu’il est préférable d’éliminer complétement la consommation d’aliments sucrés et peu nutritifs comme les gâteaux, les pâtisseries, les sucreries, le chocolat, les biscuits, et les sirops et confitures, entre autres. « Privilégiez l’eau pour vous hydrater plutôt que les jus de fruits et les boissons sucrées. Consommer régulièrement du lait et des produits laitiers en petite quantité notamment trois produits laitiers par jour et finalement, si vous consommez des substituts du sucre comme aspartame, sucralose, cyclamates, saccharines, stevia, etc… ou des produits qui en contiennent, faites-le avec modération et surtout voyez avec nutritionniste », souligne-t-elle.

Comment faire les bons choix ?

Pour Divya Ruhee, il est tout aussi important de savoir comment faire ses courses au supermarché car c’est là où on fait les mauvais choix. Quelques détails importants à retenir :

  • Lisez bien les étiquettes et la liste des ingrédients qui se trouve à l’arrière des produits.
  • Optez pour les produits fabriqués avec des ingrédients « naturels » que vous pourriez avoir chez vous comme la farine brune plutôt qu’amidon modifié, les œufs plutôt que jaunes ou blancs d’œuf en poudre.
  • Choisissez la liste d’ingrédients la plus courte, celui qui contient le moins de colorants, d’arômes, de stabilisants et de gélifiants.
  • Optez pour les produits dont les graisses sont de meilleure qualité : olive ou colza au lieu de l’huile de palme ou coco.
  • Repérez la position des ingrédients dans la liste. L’ingrédient qui se trouve en premier est celui qui est présent en plus grande quantité.
  • Il faut aussi faire attention aux produits allégés car quelques fois pour remplacer les graisses dans ces produits, les industriels n’hésitent pas à avoir recours à de multiples additifs et ingrédients divers comme des amidons qui donnent de la consistance aux produits mais sont parfois encore moins bons pour la santé que les graisses qu’ils remplacent. Il est donc important de consulter avec une nutritionniste pour en être sure.
  • Achetez toujours du pain et des pâtes contenant du blé entier ou des mélanges de grains entiers plutôt que des mélanges de farine blanchie ou enrichie.
  • Éliminez les aliments transformés comme les saucisses, nuggets, ou plats congelés.

Alicaments : point très important dans la lutte contre le diabète

La thérapie nutritionnelle (bonne alimentation et l’exercice) fait partie intégrante de la gestion du diabète de type 2. « Apparemment, les propriétés thérapeutiques et médicinales des aliments comme certains fruits, légumes et herbes peuvent être une étape qui manque justement au cours du traitement du diabète », estime la nutritionniste.

Les aliments comme la courge amère (margoze), la cannelle, les mangues, la grenade, l’aloe vera, les feuilles de figuier, le thé vert, le noni, le ginseng, l’ail, le fenugrec (methi) sont très connus pour avoir des propriétés antidiabétiques selon elle.

Ces aliments qu’on appelle des « alicaments » (une combinaison des mots « aliment » et « médicament ») se font lentement connaitre dans le monde médical pour améliorer la résistance à l’insuline et pour atténuer le stress oxydatif et les processus inflammatoires ainsi que pour prévenir le développement des complications liées au diabète à long terme.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page