Nutrition

Une alimentation biologique est-elle vraiment sans danger?

1,5 kg d’additifs, de pesticides et autres composés indésirables. C’est ce qu’ingère un Européen moyen, selon une étude. Avec la globalisation, les Mauriciens ne seraient pas en reste non plus. C’est la raison pour laquelle qu’il y a depuis peu une ruée vers l’alimentation dite bio. Entretien avec la nutritionniste Faheema Korumtollee.

Qu’est-ce qu’une alimentation bio?
C’est l’aliment où le produit est bio. C’est un produit biologique qui a été cultivé ou élevé sans ajouts d’engrais chimiques et de pesticides.

Peut-on également parler d’une alimentation bio quand cela concerne la viande?
C’est effectivement possible de parler d’une alimentation biologique quand l’animal prévu pour l’abattage est élevé dans une ferme bio. C’est-à-dire qu’il est nourri avec des produits bio, sans organisme génétiquement modifié (OGM). Il ne devra pas non plus subir des traitements d’hormones et de stéroïdes. En cas de maladies, le vétérinaire devra exclusivement prodiguer à l’animal des traitements thérapeutiques naturels. Dans ce cas de figure, oui on peut parler d’une alimentation bio.

En quoi une alimentation bio est-elle  meilleure ?
Ces aliments ont un taux faible en engrais et autres produits chimiques qui sont cancérigènes. Donc, en mangeant bio, on évite certains cancers.

Il paraît qu’il n’y a jusqu’ici aucune étude qui peut prouver qu’une alimentation bio est meilleure pour la santé…
Effectivement, il n’y a aucune étude qui prouve qu’une alimentation bio est meilleure pour la très simple raison que l’alimentation bio est récente. Pour mener à bien une étude complète, il faudra attendre plusieurs années. Tout ce qu’on sait jusqu’à présent, c’est qu’elle est moins
cancérigène.

Certains scientifiques affirment que les produits bio ne présentent pas les mêmes valeurs nutritionnelles que les ceux traités avec du pesticide. Partagez-vous cet avis ?
Les études affirment que les valeurs nutritionnelles sont similaires mais les aliments bio ont un niveau plus élevé en bactéries, telles que E.Coli et la salmonelle.

Une alimentation bio prévient-elle des maladies? Si oui, lesquelles et  comment?
J’avoue, qu’il n’y a pas d’étude de cause à effet jusqu’à présent. Logiquement, en optant pour une alimentation biologique, le corps est  moins exposé aux produits cancérigènes et autres toxines provenant des pesticides.

Vous êtes non savoir que les produits bio coûtent très chers. Faut-il bannir complètement les produits issus d’une production industrielle? Y a-t-il une manière de concilier les deux?
En ce moment, il y a un mouvement pour la bonne pratique agricole et des produits sont déjà sur le marché et ne sont pas aussi chers que ceux qui sont bio. Les agriculteurs sont en phase de conscientisation à propos de l’utilisation judicieuse des engrais et des pesticides à Maurice.

Les risques d’une mauvaise hygiène de vie
Outre des problèmes de santé tels que l’obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires, la dépression, une mauvaise hygiène de vie peut avoir des conséquences sur la peau, les ongles et les cheveux.
Le manque d’hydratation, premier facteur du vieillissement cutané, creuse des ridules à la surface
de la peau.
La consommation du tabac et de l’alcool ternit le teint, favorise l’apparition de poches et de cernes  sous les yeux, jaunit les ongles et les dents. Le manque de vitamines, présentes dans les fruits et légumes, entraîne un vieillissement prématuré de la peau,
fragilise les cheveux et les ongles.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer