NutritionRégimesSlider

Détox : une cure pour refaire son système digestif

Les excès des fêtes entraînent souvent des désagréments. Ballonnements, brûlures d’estomac ou encore crise de foie sont autant de complications qui peuvent surgir. Pour bien démarrer cette nouvelle année, une cure détox est souvent conseillé afin d’alléger son assiette et mettre son système digestif au repos.

« En début d’année, on parle souvent d’un ‘body cleansing’ pour se débarrasser de tous les excès alimentaires durant le mois de décembre », explique la nutritionniste Yoshinee Dhunnoo. Il s’agit tout simplement de rééquilibrer son alimentation et éliminer les toxines accumulées pendant les fêtes. Cet exercice qui dure généralement une semaine doit se faire avec attention afin de faire les bons choix, car le but d’un détox est justement de ne pas faire de régimes drastiques qui risquent de fatiguer le système immunitaire selon la nutritionniste.

Le terme détox désigne avant tout le travail d’élimination de l’organisme par les émonctoires qui sont le foie, les reins et les intestins, entre autres, et qui aident à dépolluer l’organisme. « Le détox va varier d’une personne à une autre pour ne pas faire face à des déficiences en nutriments et les conditions de santé doivent être prises en considération », prévient-elle. Une personne diabétique ou faisant de l’hypertension doit faire encore plus attention.

« On peut très bien alléger son assiette sans pour autant jeûner au risque d’affaiblir son système immunitaire. En arrêtant de s’alimenter, la fatigue peut s’accompagner de crampes et de maux de tête causés par la perte de sels minéraux. Les premiers jours s’accompagnent d’une perte musculaire et osseuse et non de graisse, d’où le besoin de magnésium et de calcium », précise-t-elle.

Avant toute chose, Yoshinee Dhunnoo conseille de commencer par adopter les bonnes pratiques. Après des repas très riches, mieux vaut diminuer les portions de protéines animales pour éviter le sentiment de fatigue dû aux toxines accumulées selon elle. On évitera également le sucre, la junk food, le café et les cuissons au barbecue qui bloquent le travail des fameux émonctoires.

« On coupe tout ce qui est sucre, sel et gras dans ses repas. On en a abusé en décembre et il est temps de lever le pied. Par contre, on fait le plein de fruits et d’eau », souligne-t-elle. L’eau est la solution idéale pour éliminer les toxines du corps qui s’accumulent quand on fait un excès en matière grasse.

Le détox peut démarrer avec plus de fruits et légumes dans l’assiette et en faisant attention au sucre et au sel. Parmi les fruits à privilégier, on retrouve le melon d’eau, l’ananas et l’orange. Pour la nutritionniste, le mieux à faire est d’opter avant tout pour les fruits de saison qui sont riches en eau. Pour ce qui est des légumes, les crudités sont d’excellents partenaires pour un détox. Laitue, cresson, concombre, tomates, courgette sont autant d’aliments à inclure dans son programme détox.

« Les légumes verts sont à favoriser, notamment les épinards, brocolis, choux et poireaux. C’est le moment de les ajouter dans l’assiette surtout après les fêtes pour augmenter ses apports en fibres et favoriser ainsi le travail des intestins », précise-t-elle.

Ensuite, ajouter une infusion dans son alimentation peut être une bonne idée pour accélérer l’élimination des toxines. Le thé vert est la boisson la plus recommandée pour cela, selon Yoshinee Dhunnoo. « Par contre, il faut rester hydraté, parce qu’on est en été. Le détox en Europe se fait différemment parce qu’il commence l’année en hiver et doivent faire le plein de carburant. Chez nous, c’est différent avec la chaleur qui persiste », fait-elle ressortir.

Finalement, le détox peut aussi inclure le dessert, mais à condition de faire le bon choix. Les pâtisseries et glaces sont à oublier et à remplacer par des salades de fruits frais. « C’est un désert rafraîchissant et qui contribue en même temps à détoxifier l’organisme », conclut-elle.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer