DiabéteMaladies

Diabète – Alimentation : découvrez des conseils pratiques

Une alimentation saine et équilibrée et la pratique d’une activité physique régulière sont des atouts pour la bonne gestion du diabète. La maladie survient normalement à partir de 40 ans. Cependant, un constat actuel fait ressortir qu’il y a un rajeunissement de cette maladie qui affecte même les adolescents.

Cette situation est le résultat du mode de vie sédentaire et d’une mauvaise alimentation. C’est dû également à un manque d’activités physiques, ce qui fait que le taux d’obésité est en hausse même chez les enfants. « Nombreux sont ceux qui mangent des aliments trop gras ou trop salés et pas équilibrés. Les fast-foods sont assez communs chez les jeunes », constate le Dr Kavita Ragavoodoo, Principal Health Nutritionist de l’hôpital Victoria tout en précisant qu’il y a au moins une patiente avec le diabète de grossesse – aussi appelé diabète gestationnel – tous les jours. « Nous enregistrons de plus en plus de cas et cette situation n’est pas normale », dit-elle.

Les femmes qui songent à fonder une famille devraient faire attention à leur alimentation, en amont de la conception. Elles doivent aussi perdre leurs kilos superflus, bien avant la grossesse et non durant la gestation. « Pendant la grossesse, il n’est en aucun cas recommandé de faire un régime pour essayer de faire baisser son poids ». Elle doit ainsi consommer un repas équilibré et s’assurer d’être en bonne santé, avant de penser à concevoir.

Une alimentation équilibrée comprend les sources de protéines, glucides et vitamines dont l’organisme a besoin. « 40 % de l’assiette doit être composé d’aliments qui donnent de l’énergie (riz/pain complet/farata de blé/chapati/mines/pâtes), 40 % doit être composé de sels minéraux, fibres et de légumes et de fruits qui sont des sources de vitamines. Seulement 20 % de l’assiette doit être composé de grains secs/poisson/poulet/viande maigre qui apportent des protéines », ajoute-t-elle.

La nutritionniste recommande d’éviter de consommer les fast-foods et de privilégier les repas préparés à la maison. Mais, elle constate que les mauvaises habitudes sont tenaces, ce qui fait que certaines femmes ont tendance à consommer beaucoup de riz le soir avec des grains secs et du poulet, qui sont deux sources de protéines. Et, elles mangent peu de fruits et de légumes. Ce qui est loin d’être un repas équilibré selon-t-elle.

« La femme enceinte doit manger sainement et suffisamment, afin de bien nourrir l’enfant qu’elle porte », fait-elle observer. Une femme en surpoids pendant la grossesse peut développer de l’hypertension et le diabète gestationnel, avec pour conséquence d’engendrer des complications au moment de la grossesse ou ultérieurement. Pour le Dr Ragavoodoo, il n’y a aucun prétexte pour ne pas consommer des fruits et des légumes. « Les fast-foods sont souvent plus chers que les fruits et les légumes qui sont nettement plus sains. Après avoir diminué la consommation de viande, de poulet et d’huile, on peut aisément acheter des fruits et des légumes », dit-elle.

La nutritionniste fait ressortir également que les diabétiques peuvent consommer tous les fruits avec modération, mais ils doivent être frais et non transformés en jus, en compote ou en brique. Cette recommandation est valable pour tout le monde. Il est aussi important de varier les fruits.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Click to listen highlighted text!