MaladiesMaladies SaisonnièresSlider

Gare à la gastro-entérite !

Les averses, la chaleur et l’humidité sont parmi les facteurs qui favorisent la gastro-entérite. De simples précautions sont possibles, afin de l’éviter. Selon le ministère de la Santé, une hausse de cas de gastro-entérite a été notée durant ces dernières semaines.

La gastro-entérite est une infection du système digestif. Elle peut provoquer des vomissements, des crampes abdominales et de la fièvre. Ses causes : la consommation d’aliments avariés ou de l’eau contaminée. C’est ce qu’explique le Dr Bassoodev Goolaub, médecin généraliste, qui exerce dans le privé. Même si tout le monde peut être touché par la gastro-entérite, les enfants en bas âge et les personnes âgées sont parmi les personnes les plus vulnérables, ajoute-t-il.

Les personnes avec un système immunitaire affaibli sont aussi vulnérables et c’est ce qui explique qu’elles peuvent ressentir les premiers symptômes, quatre heures après avoir été contaminées. En revanche, les autres individus vont les ressentir au bout de 24 heures dans certains cas.

Après les récentes averses, la prudence doit être particulièrement de mise souligne le médecin, surtout en raison de la chaleur et du fort taux d’humidité. Selon le ministère de la Santé, une augmentation de cas de gastro-entérite a été enregistrée durant ces dernières semaines. Il lance un appel aux Mauriciens, afin qu’ils prennent les précautions nécessaires, afin de prévenir la maladie. (voir encadré).

Le Dr Goolaub préconise, pour sa part, de bien cuire les aliments avant de les consommer, en particulier les viandes et les fruits de mer. Les fruits et légumes qui vont être consommés crus doivent, pour leur part, être bien lavés. Les aliments cuits doivent être bien conservés et mis à l’abri des insectes et de la poussière. Il est aussi recommandé de consommer des aliments fraîchement préparés. « Il n’est pas prudent d’acheter à manger n’importe où », fait ressortir le médecin.

Il fait également ressortir que les aliments préparés et qui ne vont pas être consommés tout de suite doivent être mis au réfrigérateur au bout de deux heures et ne pas être laissés à température ambiante. « Avec la chaleur, les aliments peuvent facilement être avariés », dit-il. Une bonne hygiène est aussi recommandée.

« Il faut bien se laver les mains, avant de préparer à manger et avant de consommer des aliments. L’eau du robinet doit être bouillie avant consommation », ajoute-t-il. Le médecin recommande aussi de bien nettoyer les toilettes, après chaque passage d’une personne atteinte de gastro-entérite, afin d’éviter la contamination des autres usagers. Il ne faut pas mettre le doigt dans la bouche sans les avoir lavés au préalable, ajoute-t-il.

Parmi les autres recommandations : les produits dégelés ne doivent pas être congelés à nouveau pour être consommés plus tard. En effet, lors du processus de décongélation, les aliments peuvent être contaminés et devenir impropres à la consommation par la suite. Et en cette période de festivités, où des grillades seront sûrement au rendez-vous, le Dr Goolaub insiste sur une cuisson parfaite et non saignante.

En cas de gastro-entérite, il est recommandé de boire beaucoup d’eau et du sérum si possible, afin de remplacer le sel perdu, en raison des diarrhées et vomissements que provoque habituellement cette pathologie.

« La quantité de sel et d’eau dans l’organisme doit être constante », fait-il ressortir. Si les symptômes persistent, il vaut mieux consulter un médecin, afin d’avoir les soins appropriés, dit-il. Consommer de l’eau permet d’éviter également la déshydratation. Cependant, si cette dernière est trop importante et en cas de fièvre, il est recommandé de consulter un médecin.

« Si une personne est trop déshydratée, elle sera admise pour avoir du sérum par voie intraveineuse », explique-t-il. Il rappelle que la déshydratation peut être mortelle, d’où l’importance de consommer de l’eau régulièrement. Il ajoute que la vigilance doit être accrue chez les enfants et les personnes âgées, car la déshydratation est plus rapide en ce qui les concerne.

Parmi les signes de déshydratation, il y a l’absence d’urine, l’asthénie, une bouche pâteuse, la langue asséchée et des palpitations. Certaines personnes peuvent aussi perdre connaissance. « Nul n’est à l’abri d’une gastro-entérite », dit-il, mais une bonne hygiène et des précautions peuvent prévenir ce désagrément.

Le médecin rappelle que la gastro-entérite peut être virale ou bactérienne. « En cas d’infection virale, le traitement est symptomatique. En cas d’infection bactérienne, des antibiotiques sont prescrits », dit-il.

Hausse du nombre de cas

Le nombre de cas de gastro-entérite est en hausse depuis ces dernières semaines, note le ministère de la Santé. Selon les derniers chiffres disponibles, le nombre est passé de 569 lors de la première semaine du mois de décembre (2 au 8 décembre) à 679 (16 au 22 décembre). Et avec les averses de ces derniers jours, le risque d’infections gastro-intestinales a augmenté, en raison des possibilités de contamination de l’eau potable et de la nourriture.

Il est ainsi fortement conseillé de faire bouillir l’eau avant de la consommer, de se laver les mains avec de l’eau et du savon avant de manipuler de la nourriture. Il est également recommandé de consommer des aliments fraîchement préparés ou de les conserver au réfrigérateur au lieu de les laisser à température ambiante. Protégez la nourriture contre la contamination par les insectes ; lavez bien les fruits et légumes, avant de les consommer, particulièrement les crudités (salades).

Afin de limiter le risque de gastro-entérite, les inspecteurs sanitaires du ministère de la Santé font régulièrement des inspections dans les lieux de vente de la nourriture à travers l’île. Des échantillons sont prélevés au hasard à des fins d’analyse.

En cas de symptômes de gastro-entérite : vomissement, diarrhée et douleurs abdominales, il est recommandé de consulter un médecin pour les soins appropriés.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer