DiabéteMaladiesSlider

Diabète : Une bonne prise en charge est importante pour éviter les complications

Être diabétique n’est pas une fatalité. Toutefois, une mauvaise prise en charge peut entraîner des complications irréversibles. D’où l’importance de bien suivre son traitement, d’avoir une alimentation saine et équilibrée et de pratiquer une activité physique régulièrement.

En adoptant un mode de vie sain et équilibré, il est possible d’inverser la tendance.
Le diabète peut engendrer des complications de santé irréversibles s’il n’est pas traité convenablement. C’est ce qu’ont expliqué le Dr Eshan Kanowah, diabétologue et spécialiste en médecine interne à la Chisty Shifa Clinic, et Anil Utchanah, infirmier spécialisé dans l’éducation sur le diabète. Ils étaient les invités de l’émission Allô docteur de Radio Plus. Selon eux, la situation du diabète va s’empirer s’il n’y a pas une prise de conscience des conséquences de la maladie dès le plus jeune âge. « Le diabète ne concerne pas que les adultes. Tout le monde est à risque », a fait ressortir le Dr Kanowah. Avec le mode de vie qui a changé depuis ces dernières décennies, il note qu’il y a un rajeunissement du diabète de type 2. « Nombreux sont ceux qui ont une vie sédentaire, qui ne pratiquent pas une activité physique mais qui consomment plus de calories qu’il n’en faut et qu’ils ne brûlent pas par la suite. »

La prévention du diabète

Le spécialiste a souligné qu’avant de développer le diabète, il y a une fenêtre sur laquelle les patients peuvent intervenir pour prévenir le diabète. C’est le stade de prédiabète. Selon lui, en modifiant son style de vie et en adoptant un mode de vie sain et équilibré, il est possible d’inverser la tendance. Cependant, une fois qu’on est diabétique, c’est un traitement à vie inévitable avec toutes les contraintes que cela comporte.

Anil Utchanah a abondé dans le même sens. Pour lui, les prédiabétiques devraient bénéficier d’une bonne prise en charge pour ne pas développer le diabète. Selon lui, traiter un prédiabétique diminue par 33% le risque que le patient développe cette maladie. S’il pratique une activité physique régulièrement, le risque peut diminuer de plus de 50 %, a-t-il affirmé. Pour lui, le dépistage est important afin de pouvoir intervenir rapidement si un patient présente les premiers signes du diabète. Le diabète est héréditaire. « Le risque que les enfants aient le diabète à leur tour est de 35 à 40 % si l’un des deux parents est diabétique et le risque peut doubler si les deux le sont », a-t-il expliqué. L’infirmier a expliqué que les parents ont un grand rôle à jouer dans la sensibilisation autour de cette maladie.

Il faut aussi éduquer les patients sur une bonne prise en charge de leur maladie afin d’éviter les éventuelles complications dont les maladies cardiovasculaires, la rétinopathie diabétique, la perte de vue ou encore la neuropathie et l’insuffisance rénale, a ajouté Anil Utchanah. Ajouté à cela, les hommes peuvent aussi avoir des problèmes érectiles qui peuvent mettre leur couple en péril. Le Dr Kanowag a précisé qu’il est possible de bien vivre malgré sa maladie, à condition d’avoir une alimentation saine et équilibrée, de pratiquer une activité physique régulièrement et d’éviter le tabagisme, entre autres.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer