AddictionMaladiesSlider

Déconfinement : Reprise des activités au Centre Frère René Guillemin

À l’occasion de la Journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues observée le vendredi 26 juin, le coordonnateur de projet Judex Deruisseau revient sur les activités d’accueil et de prévention du Centre Frère René Guillemin (CFRG) situé à Terre-Rouge. Ce dernier revient surtout sur la reprise des acitvités du centre.

Par rapport aux besoins futurs du centre Frère René Guillemin et de son nouveau plan d’action, Judex Deruisseau confie qu’évidemment la crise sanitaire au pays est venue chambouler pas mal de projets mis en place par le CFRG. Comme les interventions dans les institutions scolaires et les ateliers de prévention dans des espaces clos, entre autres.

En cette période de déconfinement, le centre reprend quelques activités déjà programmées telles que les animations en art thérapie dans l’unité de Nenuphar à l’hôpital de Montagne longue. Cela grâce à une collaboration entamée depuis l’année dernière avec le Harm Reduction Unit du ministère de la Santé.

« Pour ceux qui ne connaissent pas Nenuphar, c’est une unité de cure de désintoxication pour les jeunes de 14 à 24 ans dépendant des drogues de synthèse, » explique-t-il. Il ajoute que le CFRG prévoit d’avoir une ligne de communication en ligne avec les jeunes pour une écoute active. « Nous posterons bientôt sur les réseaux sociaux les numéros et les horaires d’appel, » précise Judex Deruisseau.

Il indique que quand un jeune de 16 ans est arrêté comme dealer de drogues synthétiques, cela donne froid dans le dos. Cependant, il est important de ne pas désespérer face à la situation, car seuls, les pessimistes ont perdu l’espoir d’un monde meilleur.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page