MaladiesMaladies de la peauSlider

Acné : mythes et faits

L’acné est la maladie la plus répandue dans le monde. Une personne peut naître avec l’acné et peut l’avoir encore lorsqu’elle a 60 ans. Il est courant sur le visage, le dos, le cuir chevelu, les bras et même sur les fesses. Cependant, comment faire la différence entre les mythes et les faits ? Explications avec le Dr Newaj Rakesh, spécialiste en dermatologie et le Dr Narainen Sooriamoortee.

Dr Newaj Rakesh, spécialiste en dermatologie.
  Dr Newaj Rakesh, spécialiste en dermatologie.
Dr Narainen Sooriamoortee.
Dr Narainen Sooriamoortee.

L’acné est une condition différente aux boutons – mythe

« Beaucoup de nos patients pensent que l’acné est différente des boutons. En fait, il n’y a pas de réelle différence entre ces deux mots. L’acné est le terme médical utilisé par les médecins pour décrire les boutons sévères qui peuvent être traités médicalement. »

L’acné concerne que les adolescents – mythe

« L’acné peut survenir à l’adolescence et à l’âge adulte. Chez l’adulte, la maladie se compose de deux sous-types : l’acné persistante – persistant de l’adolescence et ne disparait pas – et l’acné tardive commençant après l’âge de 25 ans. »

L’acné chez l’adulte affecte les femmes plus que les hommes – fait

« L’acné à l’âge adulte est beaucoup plus courante chez les femmes que chez les hommes. Entre 12 à 22 % des femmes souffriront d’acné à l’âge adulte, contre environ 3 % chez les hommes. En effet, les femmes sont plus sensibles aux changements hormonaux, comme pendant le cycle menstruel et beaucoup verront leur peau se détériorer avant leurs règles. »

L’acné est génétique – fait

« La génétique a un rôle important à jouer dans le développement de l’acné. Certaines études suggèrent que près de 80 % de l’acné est due à la présence de certains gènes hérités. Cependant, et malheureusement, nous n’en sommes pas encore au stade où nous comprenons tous les causes et ce que nous pouvons faire pour inverser la tendance. »

L’acné est causée par une peau immonde – mythe

« Le développement de l’acné est un processus multifactoriel. L’acné est un trouble de l’unité pilo-sébacée de la peau, qui se compose d’une glande productrice d’huile, d’un follicule pileux et de poils. La taille et l’activité de la glande productrice d’huile sont affectées par les taux d’hormone. Dans certaines circonstances, la glande grossit et produit plus de sébum. Les cellules de la peau commencent à devenir ‘collantes’, bouchant les pores. Les bactéries appelées ‘Propionibacterium Acnes’ se multiplient et ces facteurs produisent des boutons. »

Le mode de vie affecte l’acné – fait

« Il existe des preuves que la consommation de produits laitiers et d’aliments à indice glycémique élevé peut aggraver l’acné. On suggère donc à nos patients de les limiter et de mener une vie saine. De manière anecdotique, le stress peut aggraver de nombreuses maladies de la peau, y compris l’acné, donc des méthodes pour réduire cela, par exemple l’activité physique ou la méditation, peuvent indirectement causer une amélioration. »

Le chocolat aggrave l’acné – fait

« Le rôle du chocolat et ses effets sur l’acné restent controversés. Une étude récente en laboratoire a montré que la consommation de chocolat en présence de la bactérie ‘Propionbacterium Acnes’ entraînait une libération accrue de produits chimiques qui causerait l’inflammation. Cependant, le lien reste ténu et il pourrait que dans le chocolat lui-même, il existe un constituant spécifique pouvant jouer un rôle, par exemple le lait de vache, dont on sait qu’il contient des hormones, et du sucre. Des études cliniques bien conçues à l’avenir établiront le rôle réel du régime alimentaire en tant que facteur causal de l’acné, mais actuellement, on recommande tout avec modération. »

L’acné est contagieuse – mythe

« L’acné n’est pas contagieuse et ne peut pas se transmettre d’une personne à une autre. Si la bactérie de l’acné a un rôle à jouer dans son développement, elle ne peut pas se transmettre comme la plupart des infections bactériennes. Ce n’est, cependant, pas une bonne idée de partager des serviettes ou des oreillers avec quelqu’un pour des raisons d’hygiène générale. »

Une peau encline à l’acné doit être hydratée – fait

« L’hydratation de la peau préserve l’intégrité de la fonction de barrière et est essentielle à une bonne santé de la peau. Même les peaux grasses ont besoin d’être hydratées, car l’excès d’huile n’équivaut pas à une hydratation efficace de la peau. Il est important de suivre une bonne routine constante de soin de la peau. La peau doit être lavée deux fois par jour – matin et soir avec un nettoyant spécialement formulé pour l’acné (ces produits contiennent souvent de l’acide salicylique ou du peroxyde de benzoyle). Après le nettoyage, utilisez un hydratant à base de gel léger ‘non comédogène’, évitant ainsi la formation de points noirs. Enfin, l’utilisation d’un produit à base de rétinoïde sur la peau avant le coucher aidera à désobstruer les pores, à réduire la formation de points noirs et blancs et à calmer l’inflammation. »

Utilisation de produits abrasifs – mythe

« Un mythe courant concernant le traitement de l’acné est de gommer, de tonifier et de vaporiser le visage. Il est important de ne pas exagérer l’exfoliation, sinon vous finirez par irriter la peau et à aggraver la situation. Pour les peaux plus foncées, il est préférable de ne pas toucher le visage inutilement, car cela augmente l’inflammation et ainsi le risque de taches noires. Plus vous enlevez l’huile de la peau grasse, plus la peau s’assèche, plus le cerveau fait produire à la peau plus d’huile – donc plus de boutons. »

Ne pas casser les boutons – fait

« Il est déconseillé de casser, de gratter ou de pincer les boutons. Tous ces éléments entraînent des lésions cutanées et peuvent éventuellement entraîner des taches permanentes de pigmentation ou des cicatrices de la peau. Il est préférable d’utiliser un traitement dirigé directement sur la zone telle que l’acide salicylique qui peut l’assécher et aider à calmer l’inflammation. Si les taches sont un problème récurrent, il est conseillé de consulter un dermatologue qui saura vous conseiller sur les soins de la peau et les traitements. »

Les stéroïdes aident à faire disparaitre les boutons – fait

« Les injections de stéroïdes sont une méthode utile pour traiter les grosses acnés kystiques solitaires et rebelles ou lorsqu’une réponse rapide est requise, comme avant un événement social important. Le stéroïde peut être injecté directement dans la lésion d’acné, ce qui entraîne un aplatissement du kyste dans un délai de 42 -72 heures. Cette procédure ne doit être effectuée que sous la supervision d’un dermatologue, car elle comporte des risques potentiels si elle est réalisée entre les mains d’un non-spécialiste. »

L’acné est devenue très résistante au traitement – fait

« De nos jours, la plupart des aliments, y compris les fruits et les légumes, contiennent tous les types d’additifs, d’hormones et de pesticides. Ces substances peuvent jouer un rôle dans le fait que des boutons sont devenus plus résistants au traitement. Le réchauffement de la planète, la pollution et le stress sévère pourraient être des facteurs contributifs supplémentaires. »

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page