Anou aprann viv avek diabet
Actu SantéHygiène de vieHygiène féminineSlider

Vaincre les règles douloureuses

Règles douloureuses, rien de nouveau pour les femmes. Comment résoudre ce douloureux problème. Afin d’apporter un soulagement à vos douleurs, nous avons discuté avec une experte dans le domaine de la gynécologie et l’obstétrique. Il s’agit de Lalima Verma.

Pour vaincre toute chose, il faut d’abord comprendre son fonctionnement. Ainsi la gynécologue, Dr Lalima Verma, explique que « les crampes menstruelles se produisent quand l’utérus se contracte pour aider à expulser le sang. Lorsque les hormones appelées prostaglandines déclenchent la contraction du muscle utérin , la douleur est ainsi provoquée ».

Elle ajoute que c’est tout à fait normal d’avoir des crampes menstruelles. « Toutefois, des crampes menstruelles graves peuvent indiquer des maladies comme l’endométriose (une maladie chronique qui provoque des douleurs intenses pendant les règles), les fibromes utérins (des tumeurs non cancéreuses qui se développent au niveau de l’utérus), l’adénomyose (une forme d’endométriose qui affecte le muscle de l’utérus) ou une maladie inflammatoire pelvienne (une infection des organes reproducteurs de la femme) », précise Dr Lalima Verma. Dans ce cas, il faut consulter un gynécologue.

La plupart du temps, la douleur commence le premier jour des règles et dure de deux à trois jours. Chez certaines femmes, la douleur peut commencer trois à cinq jours avant les règles. Elle disparaît une fois que le flux menstruel a commencé.

Style de vie et habitudes alimentaires

D’après Dr Lalima Verma, la douleur a tendance à diminuer au fil des années et avec l’âge. Elle s’améliore souvent après l’accouchement.  « Les crampes menstruelles peuvent être associées à plusieurs douleurs, notamment dans les jambes, les hanches, le bas du dos. Aussi les maux de tête, les vertiges, les nausées, les vomissements, les ballonnements du bas de l’abdomen, les selles molles ou rarement la constipation, entre autres », explique la gynécologue.

Cependant, quelques changements au niveau du style de vie et des habitudes alimentaires s’imposent afin de soulager les crampes. Le sommeil et le repos sont primordiaux pour affronter les douleurs. La spécialiste avise de réduire le niveau de stress à travers les exercices et le yoga.

Il faut éviter une forte concentration de caféine de même que les produits salés, gras, le tabac et l’alcool. Des compléments alimentaires, tels que les acides gras oméga-3, du magnésium et aussi de la vitamine B1 peuvent être d’une grande aide face aux règles douloureuses.

Vous n’aimez pas les médicaments allopathiques, alors ne vous inquiétez pas les filles, on a d’autres solutions à vous proposer. Optez pour des tisanes de thé à base de gingembre, de menthe, de camomille ou aussi des graines de fenouil. Faites-vous masser le bas du ventre et le dos, car cela diminue l’intensité de la douleur. La gynécologue conseille aussi de placer des bouillottes d’eau chaude sur le bas du ventre ou même d’essayer la médecine alternative comme l’acupuncture.

À noter que les femmes souffrant du syndrome prémenstruel ressentent des symptômes physiques et émotionnels une ou deux semaines avant les règles. Les symptômes disparaissent au début du saignement. Les symptômes communs incluent l’acné, les seins tendus, les ballonnements, la fatigue, l’irritabilité et les changements d’humeur.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Close