Hygiène de vieHygiène féminineSlider

Recycle Moi : serviettes hygiéniques naturelles et biodégradables

Lalita Purbhoo-Junggee, gagnante du premier prix du Challenge Startupper de l’Année par Total, lance Recycle Moi, des serviettes hygiéniques naturelles et biodégradables. Le lancement officiel de ce produit à base de bambou et de maïs a été lancé le mercredi 16 octobre à la station-service Total Belle Vue.

Après plusieurs mois, le projet se concrétise. Lalita Purbhoo-Junggee lance « Recycle Moi », des serviettes hygiéniques naturelles et biodégradables. Ce produit tant attendu par de nombreuses femmes est désormais disponible à Maurice. Fabriquées à base de fibre de bambou et de maïs, les nouvelles serviettes hygiéniques Recycle Moi offrent aux femmes le choix d’un produit naturel, sans matières plastiques, sans colorant, sans chlore et sans parfum. Lancée officiellement le mercredi 16 octobre, cette nouvelle marque de serviettes hygiéniques biodégradables a été créée par Lalita Purbhoo-Junggee, gagnante de la deuxième édition du Challenge Startupper de l’Année par Total à Maurice. Le lancement a eu lieu à la station-service Total Belle Vue, en présence de l’ambassadeur de France, Emmanuel Cohet.

« Les serviettes Recycle Moi sont le résultat de plus d’un an de recherche et de tests. J’ai travaillé avec de nombreux fournisseurs, mais aussi des laboratoires locaux pour arriver au résultat recherché. Finalement, notre choix de matière première s’est tourné vers les fibres de bambou et de maïs. Vu que ces deux produits sont cultivés à Maurice, cela nous permet également de contribuer à l’économie locale », explique Lalita Purbhoo-Junggee, qui a été soutenue à hauteur de Rs 750 000 par Total pour la réalisation de son projet. « Ce soutien m’a permis de commercialiser plus rapidement mes serviettes hygiéniques, qui sont à la fois bénéfiques pour la santé des Mauriciennes et pour notre environnement », a-t-elle rajouté.

C’est lors d’un voyage en Inde, en 2017, qu’elle découvre des serviettes hygiéniques biodégradables. Elle visite l’entreprise qui en fabrique. De retour au pays, elle n’a qu’une idée : créer sa propre marque de serviettes hygiéniques. Convaincue de la viabilité de son projet, elle s’inscrit à la deuxième édition du Challenge Startupper de l’Année, concours lancé par Total pour accompagner les jeunes entrepreneurs. Pour elle, l’idée était, d’une part, de bénéficier du soutien financier de Total, et d’autre part, de profiter des conseils des membres du jury, qui sont tous des professionnels reconnus dans le monde des affaires à Maurice. Elle remporte le premier prix ainsi que le prix Coup de cœur féminin, qui lui permet de suivre une formation dans les meilleurs incubateurs en France.

Patricia Buisson-Hays-Narbonne, directrice générale de Total Mauritius, a félicité la jeune entrepreneure pour avoir cru en ses rêves et avoir su surmonter tous les obstacles. « Nous sommes heureux et fiers d’être à nouveau présents aux côtés de Lalita pour ce lancement. Nos stations-service seront non seulement des points de vente, mais aussi des relais pour informer les automobilistes des bienfaits de cette nouvelle marque. Nous sommes convaincus du succès de Recycle Moi, d’autant que ce projet s’inscrit dans la démarche de développement durable dans lequel s’inscrit le Groupe Total depuis plusieurs années. »

Outre le soutien financier de Total, Lalita Purbhoo-Junggee a bénéficié d’un accompagnement de SME Mauritius. En tant que gagnante prix Coup de Cœur Féminin de Total, elle a également passé une semaine dans les meilleurs incubateurs français en avril dernier avec 54 autres gagnantes. En mai, elle a participé au salon VivaTech, à Paris où elle a présenté son projet sur le stand Afric@Tech aux côtés de Total.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer