[pro_ad_display_adzone id="1515"]
Hygiène de vieSliderSommeil

Le manque de sommeil peut avoir de graves conséquences

Le sommeil est indispensable pour recharger ses batteries, mais certains ne lui accordent pas l’importance qu’il mérite ou éprouvent des difficultés pour s’endormir. Le point avec le Dr Siddique Maudarbocus, médecin généraliste et directeur de Les Mariannes Wellness Centre.

Bien dormir la nuit permet de démarrer la journée du bon pied. Une mauvaise nuit de sommeil peut être en effet synonyme de fatigue, d’irritabilité, de manque de concentration ou de baisse de performance. C’est ce que souligne le Dr Siddique Maudarbocus, médecin généraliste et spécialiste des addictions. Il était l’invité de l’émission Allô Docteur de Radio Plus.

« Le sommeil est important pour le corps afin de lui accorder le repos qu’il mérite. Cela permet aussi d’évacuer le stress et les émotions accumulées pendant la journée », a-t-il fait ressortir dans l’émission. Le sommeil permet aussi de procéder au nettoyage du corps en se débarrassant des toxines, d’où l’importance de cette phase de repos.

Ce sommeil, si essentiel au bon fonctionnement de l’organisme, n’est cependant pas le même pour tout le monde. Nombreux sont ceux qui, pour diverses raisons, ont des troubles de sommeil. Pour certains, ce sont leurs activités quotidiennes qui ont une incidence sur la qualité de leur sommeil. Selon le Dr Maudarbocus, le cycle du sommeil du mouvement oculaire rapide est une des phases les plus importantes, et si elle est interrompue, cela peut engendrer des répercussions pendant la journée : fatigue, sautes d’humeur et irritabilité.
Une nuit de sommeil comporte quatre à six cycles qui peuvent varier entre 90 à 100 minutes. Selon le médecin généraliste, chacun doit s’enclencher naturellement pour espérer bien dormir et se réveiller d’un bon pied.

Le Dr Siddique Maudarbocus.

Toutefois, le temps du sommeil varie d’un individu à l’autre. Si un bébé a besoin de 10 heures de sommeil, en grandissant, il n’aura besoin que de 8 heures par nuit. Pour les adultes il est recommandé d’avoir entre 6 et 8 heures de sommeil par nuit. Cependant, chacun doit chercher sa zone de confort a souligné le spécialiste des addictions : « Si on a dormi six heures et qu’on est dans un état de somnolence le lendemain, cela signifie que notre corps a besoin de plus de temps de repos ». Mais si dormir plus de six heures n’est pas possible chaque soir, il est toujours possible de se rattraper pendant la journée à travers des micro-siestes après le déjeuner, a-t-il expliqué. Ce qui permet aussi de casser en deux le stress de la journée. Il ne faut, toutefois, pas trop dormir pendant la journée, car cela peut provoquer des difficultés pour dormir la nuit.

Troubles du sommeil

Il existe divers troubles qui peuvent affecter le sommeil. Il y a des personnes qui peinent à dormir en se mettant au lit parce qu’ils ruminent tout ce qui s’est passé pendant la journée ou pensent à ce qu’ils doivent faire le lendemain. « C’est une mauvaise habitude », a fait ressortir le médecin. Il est tout aussi mauvais de manger lourd le soir ou être devant un écran bleu avant de se mettre au lit. « La chambre à coucher ne doit pas avoir d’appareils électriques ou électroniques qui rappellent le travail », a soutenu l’invité de l’émission. Pour lui, il est important de se déconnecter avec la phase active de la journée au moment d’aller se coucher. « Nous devons avoir un environnement où c’est le sommeil qui est le plus important et où rien ne doit nous rappeler le travail », a-t-il expliqué.

Il est possible de se rattraper avec des micro-siestes

Le sommeil peut être perturbé par les difficultés de la vie, le stress ou des problèmes émotionnels liés à une relation conflictuelle. Il y a également des personnes qui doivent fournir de gros efforts mentaux selon la nature de leur travail. En revanche, celles qui se dépensent le plus physiquement trouvent le sommeil plus facilement, selon le Dr Maudarbocus. Ce dernier affirme que le moindre souci peut bouleverser le cycle du sommeil.

« voleurs de sommeil »

Ne pas avoir une bonne nuit de sommeil peut avoir de nombreuses répercussions. Parmi elles, il y a la fatigue, la somnolence, le manque de concentration et les troubles de mémoire. Les réflexes peuvent être plus lents également. Ajouté à cela, le manque de sommeil peut accentuer les problèmes de santé chez les diabétiques, ceux qui souffrent d’hypertension et de maladie cardiovasculaire. « Si quelqu’un a le diabète ou de l’hypertension, il doit faire plus attention, car de bonnes nuits de sommeil aident son corps à mieux se stabiliser », a prévenu le médecin.

Il a noté avec regret qu’il y a des « voleurs de sommeil », comme la télévision et les autres lumières bleues des ordinateurs ou des smartphones. « Dans un grand nombre de cas, le temps de sommeil est diminué, ce qui est bien évidemment néfaste. Les effets ne vont pas se faire sentir tout de suite, mais graduellement », a-t-il expliqué. « La force physique diminue tout comme le pouvoir de concentration, entraînant une baisse de performance dans le travail ou à l’école, par exemple », affirme-t-il.

Conseils pour bien dormir

Pour bien dormir, toutes les conditions nécessaires doivent être réunies : avoir un matelas confortable et un oreiller adapté à sa morphologie, pas trop haut, afin de ne pas trop changer l’angle du corps. Ce qui va permettre d’éviter que les membres ne soient endoloris au réveil.

Il est aussi recommandé de manger léger le soir et de dîner au moins trois heures avant de se mettre au lit. Les excitants comme le café, le sucre et la vitamine C sont à proscrire. À privilégier : les tisanes ou le lait. La pratique d’une activité physique légère le soir, comme la marche favorise le sommeil.

La lecture est un prélude au sommeil et efface le stress de la journée. Avoir un livre de chevet peut être un excellent atout pour ceux qui ont des troubles de sommeil. En fait, les livres sont à privilégier, contrairement aux lumières bleues des écrans.

Une autre condition pour bien dormir, c’est d’avoir une chambre bien aérée. Si on utilise un climatiseur, la température ne doit pas être en dessous de 24 degrés, ce qui évitera des douleurs au réveil.
Les rideaux de la chambre doivent être occulter la lumière afin de ne pas être réveillé aux premiers rayons du soleil.

La méditation comme le Mindfulness peut aider à trouver le sommeil.
La prise de médicaments pour dormir ne doit pas dépasser trois jours afin de ne pas tomber dans l’addiction.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer