Hygiène de vieSliderSommeil

En cas de fatigue, la pause “nappuccino” s’impose

Ceux qui ont remarqué les hashtags #nappuccino (siesteccino) ou #coffeenap (cafésieste) sur Instagram ces derniers jours se demandent peut-être comment le café, qui a la réputation de maintenir en éveil, pourrait être associé au sommeil.

L’important dans cette démarche est d’effectuer une sieste courte au moment propice. Selon la science, boire une tasse de café avant une sieste de 20 minutes, le temps nécessaire à la caféine pour agir, permet de bénéficier d’un regain d’énergie plus important que la consommation d’un café seul ou qu’une sieste sans café.

L’idée n’est pas nouvelle mais NPR l’a évoquée cette semaine, ce qui l’a placée au coeur d’un nouveau buzz. Daniel H. Pink, à qui NPR attribue l’invention du terme “nappuccino”, évoque même sur son site 5 étapes dans la réussite de la sieste parfaite. Sur Instagram, le compte Next Big Idea Club, tenu par Daniel Pink, Malcolm Gladwell, Adam Grant et Susan Cain, le concept fait aussi son chemin.Prolonger la sieste au-delà des 20 minutes peut conduire à se réveiller groggy.

Daniel Pink recommande de pratiquer ce type de sieste régulièrement. Mais si cela est impossible, l’idée pourrait au moins en aider certains à s’accoutumer au changement de saison.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer