Hygiène de vieMieux vivreSlider

Confinement : voici les 5 conseils du Dr Hemlata Charitar-Sookha pour veiller au bien-être des enfants

En faisant une apparition impromptue dans nos vies, le Covid-19 a bouleversé nos habitudes. Les mesures prises pour l’endiguer, telles que le confinement, ont interrompu notre routine quotidienne. Pour certains enfants et adolescents, cela peut être une véritable source d’inquiétude, voire d’angoisse, et avoir un effet néfaste sur leur santé psychologique.

Dr Hemlata Charitar-Sookha
Dr Hemlata Charitar-Sookha.

Pour le Dr Hemlata Charitar-Sookha, psychiatre à Wellkin Hospital, « avoir une attitude positive est aussi important que prendre les précautions nécessaires ». Elle nous partage cinq conseils qui aideront les parents à veiller au bien-être de leurs enfants en cette période.

1. Rappeler que cette situation est temporaire

Il est nécessaire de dire aux enfants que cette période est passagère, et que la situation retournera à la normale avec le temps. Il s’agit de leur dire qu’ils reprendront leurs train-train quotidiens et retrouveront leurs amis. « Avoir un état d’esprit positif aidera vos enfants et vous-même à surmonter cette période plus facilement tout en restant en bonne santé », explique le Dr Hemlata Charitar-Sookha.

2. Aider vos enfants à créer une routine saine et productive

Les parents doivent mettre en place de nouvelles habitudes, c’est-à-dire un nouveau programme de la journée. Cet emploi du temps, qui doit être conçu en prenant en compte des cours en ligne ou à la télévision, devra être respecté par toute la famille. Fixez une heure à laquelle vos enfants doivent se réveiller, s’habiller et prendre le petit-déjeuner avant de se préparer pour les cours virtuels. « Les plus petits, moins autonomes, auront sans doute besoin de l’aide de leurs parents pour comprendre les leçons et faire leurs devoirs. Chaque parent devra prendre en compte les spécificités de leurs enfants. Il est essentiel d’inclure, dans ce programme, des pauses pour le déjeuner et le goûter », souligne la psychiatre.

3. Les encourager à partager leurs émotions

L’environnement familial doit être confortable afin d’aider et d’encourager les enfants à parler de ce qu’ils ressentent : leurs inquiétudes et leurs préoccupations. Il est plus que jamais important que les parents soient à l’écoute de leurs enfants. Il est conseillé de s’assurer que les enfants aient un sommeil régulier.

4. Faire du diner un instant privilégié

Le diner est le moment par excellence où toute la famille se réunit. Il est indispensable de profiter de ce repas pour partager des idées et discuter des activités du lendemain. Au-delà de convivialité, il est primordial d’adopter un régime alimentaire équilibré. Chaque repas doit être composé de fruits et légumes, d’aliments riches en protéines, tels que du poisson, des œufs ou des lentilles, et de produits laitiers, entre autres. Il est important de veiller à ce que les enfants s’hydratent correctement durant la journée.

5. Organiser des activités

Le confinement est sans doute l’opportunité d’initier les enfants à la méditation, au yoga et à d’autres exercices physiques. Pour cela, il existe de nombreuses applications mobiles et vidéos sur YouTube qui peuvent aider. L’absence de contact avec leurs amis peut aussi être pesante. En utilisant les nouvelles technologies, vous pouvez organiser des rencontres virtuelles. Ces mêmes technologies peuvent aujourd’hui nous aider à « sortir » de la maison pour aller « visiter » des musées virtuels, des zoos et avoir accès à de nombreuses activités artistiques et culturelles.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer