AllaitementGrossesse/BébéSlider

Semaine mondiale de l’allaitement : Saviez-vous que le lait maternel est plus riche en matières grasses en hiver ?

Le lait maternel regorge de bienfaits. De plus, en hiver, la qualité du lait s’adapte et devient plus riche en matière grasse. À l’occasion de la Semaine mondiale de l’allaitement, les diététiciennes Yovanee Veerapen de NutriSmart et Melissa De Guardia nous expliquent les différents avantages de nourrir son enfant au sein.

Yovanee Veerapen-nutritionniste
Yovanee Veerapen, nutritionniste

Avec les nutriments essentiels tels que les glucides, les protéines et les matières grasses, le lait maternel couvre tous les besoins d’un bébé. D’ailleurs, c’est pourquoi il doit être le premier aliment de l’enfant. On y retrouve également les sels minéraux, les vitamines, les oligoéléments et les sucres, le tout en justes quantités.

« D’ailleurs, il faut savoir que le lait maternel s’adapte aux saisons, ce qui le rend plus nutritif pour l’enfant », explique Yovanee Veerapen, diététicienne chez NutriSmart. En effet, en été, le lait maternel est plus clair puisqu’il contient plus d’eau alors qu’en hiver, il devient plus riche en matières grasses », ajoute-t-elle.

De plus, le lait maternel évolue selon les besoins de l’enfant. Plus précisément, c’est la composition du lait qui varie pendant la lactation. Ainsi, du premier au sixième jour, le colostrum est pauvre en lactose en lipides, mais riche en sels minéraux et protéines. Ensuite, du sixième au quatorzième jour, on retrouve un lait de transition avant d’avoir un lait mature. « De ce fait, il est difficile d’avoir un lait industriel qui peut s’adapter à ce point aux besoins exacts du bébé », estiment les deux diététiciennes.

Parmi les bienfaits du lait maternel, on retrouve une meilleure immunité chez le bébé. « L’allaitement transmet à l’enfant les anticorps nécessaires de la maman et contribue ainsi à renforcer les défenses immunitaires de l’enfant qui grandit ainsi en meilleure santé », ajoutent-elles. D’ailleurs, plusieurs études internationales estiment que les enfants allaités ont moins de risque d’obésité et de maladies chroniques telles que le diabète et la maladie de Crohn. Selon les recherches, l’allaitement serait également bénéfique pour le quotient intellectuel (QI) de l’enfant.

Melissa de Guardia
Melissa de Guardia, nutritionniste

Les mamans bénéficient également de l’allaitement. Dans un premier temps, l’attachement de la mère à l’enfant pendant le contact de la peau permet de diminuer son niveau de stress. Ensuite, l’allaitement a un effet minceur. Il aide à retrouver son poids d’avant la grossesse et peut être un moyen de lutter contre l’obésité maternelle. « Finalement, certaines recherches estiment que l’allaitement a un effet anti-cancer chez les femmes. Allaiter diminue ainsi le risque d’avoir un cancer du sein et de l’ovaire », conclut Yovanee Veerapen.

Le lien affectif entre la mère et l’enfant

L’allaitement permet de privilégier et de renforcer les liens affectifs entre la mère et son enfant. Pour Melissa De Guardia, de nombreux psychologues insistent sur l’importance de l’allaitement sur le comportement psychoaffectif du nourrisson.

« Global Virtual Big Latch On » : le rendez-vous des mamans

Chaque année, la Semaine mondiale de l’allaitement est marquée par plusieurs événements, mais avec la Covid-19, les rassemblements se font virtuellement. Cette année, le « Global Virtual Big Latch On » a lieu du 31 juillet au 2 août. À Maurice, NutriSmart a organisé une conférence virtuelle sur Zoom le samedi 1er août alors que d’autres pays continuent à organiser des activités ce dimanche.

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page