Grossesse/BébéPipi au lit

Vaincre l’énurésie

L’énurésie, communément appelée ‘pipi au lit’, est un problème tabou dont peu soupçonnent l’étendue des mauvaises conséquences qu’elle peut avoir sur l’avenir de l’enfant, d’autant que seuls les enfants sensibles et émotifs sont touchés par ce handicap. Qui donc se met dans la peau de l’enfant qui connaît le problème ? Ce qu’il ressent ? Le sentiment de culpabilité que certains parents veulent lui faire porter ?

Le lobby pharmaceutique a toujours cherché à faire passer l’énurésie pour une maladie alors qu’il n’en est strictement rien. Pour d’autres, l’enfant ou l’adolescent connaîtrait un problème psychologique encore bien ancré en lui. Là encore : erreur. “L’énurésie est tout simplement due au non vécu d’un processus naturel, processus que l’enfant a raté en âge normal entre un et trois ans, souvent en raison d’un déséquilibre d’ordre émotionnel à cette période”, explique Jean Baptiste Carcelle, de la société I.A.E, International Anti-Enurétique.

Cela fait 35 ans qu’I.A.E. applique sa méthode qui consiste tout simplement à faire revivre ce processus naturel par lequel tout le monde passe, y compris les animaux, avec des résultats qui atteignent 98 %. “La méthode est tout ce qu’il y a de plus naturelle. Aucun médicament, pas de restriction inutile de boisson, pas de réveils intempestifs la nuit, et l’enfant se libère de son énurésie, chez lui, en vivant tout à fait normalement, encore plus qu’avant.” Des milliers d’enfants ont ainsi été libérés en Europe, ce en un mois en moyenne, et les mêmes résultats sont bien évidemment enregistrés à Maurice, bientôt 1000 depuis qu’IAE y exerce. N’hésitez pas à prendre rendez-vous.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Close