[pro_ad_display_adzone id="1515"]
Grossesse/BébéLa femme enceinteSlider

Infertilité : la naturopathie pour augmenter les chances de grossesse

L’infertilité est la difficulté de donner la vie et cela peut s’avérer une épreuve difficile à surmonter pour de nombreuses femmes. Ana Jakobsen, naturopathe depuis plus de 15 ans, précise que la naturopathie propose des traitements qui aident à combattre les problèmes d’infertilité.

D’ailleurs, elle tient à énumérer plusieurs cas dont elle s’est personnellement occupée. « Typiquement, la plupart des avortements se produisent dans les trois premiers mois de grossesse. Par conséquent, le traitement des patients peut souvent durer jusqu’à la 12e semaine pour aider à prévenir les fausses couches, explique-t-elle. Les acupuncteurs ne devraient pas placer des aiguilles dans la région abdominale après l’insémination ou le transfert. »

La naturopathe indique qu’il y a six points d’acuponcture contre-indiqués qui devraient être évités quand la patiente est enceinte ou si une grossesse est suspectée. Ceux-ci comprennent la vésicule biliaire 21, l’estomac 12, le gros intestin 4, la rate 6, la vessie 60, la vessie 67 et tous les points de l’abdomen inférieur.

« L’acuponcture peut être utilisée pour traiter tous les types de trouble de la fertilité. Elle est souvent combinée avec des remèdes pour traiter l’hormone folliculo-stimulante, la perte répétée de grossesse, l’infertilité inexpliquée (idiopathique), l’anomalie de la phase lutéale, l’hyperprolactinémie (sans prolactinome), le syndrome des ovaires polykystiques avec des cycles anovulatoires et le facteur masculin, y compris les hommes affectés par la fragmentation de l’ADN du sperme », dit-elle.

« Une patiente est arrivée l’année dernière en janvier et au mois d’avril, elle a éclaté en larmes au téléphone car elle était finalement enceinte, témoigne Ana Jakobsen, alors que les médecins lui avaient assuré qu’elle ne pouvait enfanter. Elle accouchera dans une semaine et elle m’a confié son bonheur et son impatience… »

Et d’ajouter qu’elle a aussi eu une patiente, Yolande, de Madagascar, stérile pendant près de 10 ans. Elle est actuellement enceinte de trois mois. Beaucoup de patientes sont informées par leurs médecins que les chances de tomber enceinte sont très minces, surtout quand elles ne trouvent pas les causes de l’infertilité et vu l’âge qui, autour de 40 ans, est un défi.

« L’acuponcture peut parfois faire l’impossible devenir possible », affirme la naturopathe qui précise que l’infertilité chez les hommes peut aussi être traitée avec l’acupuncture et les remèdes à base de plantes. Ses heures de travail sont flexibles, ses spécialités sont : Thérapie Meridian ou Acupuncture, Cupping, Herbal Healing, Homéopathie, Counselling thérapie et Nutrition.

Il y également l’utilisation des essences de fleurs, l’aromathérapie et la guérison des cristaux pour les problèmes émotionnels, le stress et les addictions. « Ma plus grande passion, c’est la nature et c’est pourquoi j’ai choisi de traiter les gens avec le pouvoir naturel des plantes et des cinq éléments que sont l’eau, le feu, la terre, le bois et le métal. »

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer