Actu SantéAllaitementGrossesse/BébéSlider

Allaitement maternel : autant de bienfaits pour le bébé que pour la maman

L’allaitement maternel, exclusif ou partiel, continue à faire débat. À l’occasion de la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel, Bina Bonomaulli, Breastfeeding Counselor, nous cite tous les avantages du lait maternel pour le bébé et aussi pour la maman.

La Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel est organisée chaque année du 1er au 7 août dans plus de 170 pays pour promouvoir cette pratique afin que les nourrissons du monde entier soient en meilleure santé.

En effet, l’allaitement maternel est le meilleur moyen d’apporter aux nouveau-nés les nutriments dont ils ont besoin. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande l’allaitement au sein exclusif du nourrisson jusqu’à l’âge de 6 mois et de poursuivre ensuite jusqu’à l’âge de 2 ans au moins, en l’associant à une alimentation de complément qui convient.

Selon Bina Bonomaulli, Breastfeeding Counselor, pratiquement toutes les mères peuvent allaiter, si elles ont des informations précises et le soutien de leur famille comme un système de soins. Le colostrum, sécrétion lactée jaunâtre et épaisse produite à la fin de la grossesse, constitue, ainsi que le préconise l’OMS, l’aliment parfait pour le nouveau-né qui doit commencer à s’alimenter dès la première heure qui suit la naissance.

Si l’allaitement au sein devenait une pratique quasiment universelle, on sauverait près de 800 000 vies d’enfants dans le monde chaque année, selon l’OMS. Au niveau mondial, seulement 40% des nourrissons de moins de 6 mois sont allaités exclusivement au sein.

Selon Bina Bonomaulli, les femmes devraient continuer à allaiter après avoir repris le travail. En effet, de nombreuses mères qui retournent travailler abandonnent l’allaitement au sein exclusif ou partiel, car elles ne disposent pas d’assez de temps ou d’un endroit adéquat pour allaiter ou tirer et conserver leur lait sur leur lieu de travail.

Des avantages à long terme pour l’enfant

Au-delà de ses bienfaits immédiats, l’allaitement maternel aide à rester en bonne santé tout au long de sa vie. Une fois adultes, les personnes allaitées au sein ont souvent une tension artérielle et une cholestérolémie plus basses et souffrent rarement de surpoids, d’obésité et de diabète selon l’OMS. Elles obtiennent de meilleurs résultats aux tests d’intelligence.

L’allaitement est également bénéfique pour les mères

Lorsqu’il est exclusif, l’allaitement entraîne souvent un arrêt des règles, ce qui constitue une méthode naturelle, mais pas infaillible, de contrôle de naissance (98% de protection au cours des 6 mois qui suivent l’accouchement) selon l’OMS. L’allaitement atténue aussi les risques de cancer du sein et de l’ovaire à un âge plus avancé, de diabète de type 2 et de dépression post-partum.

Les papas également concernés

Les papas ne sont pas en reste. C’est ce qu’avance Bina Bonomaulli. « Je constate que de plus en plus de futurs et nouveaux pères demandent des renseignements sur l’allaitement maternel. Ils veulent mieux connaître les avantages pour le bébé et la maman », souligne-t-elle tout en précisant que la sensibilisation des pères devient un atout.

Mots clés

Articles Liés

Close