FitnessForme

Le cardio-training : pour un cœur en bonne santé

« Bougez, bougez et bougez ». Tels sont les conseils de Stephan Manique, fitness coach. Ce dernier ne mâche pas ses mots : le sport est indissociable à une bonne santé, surtout celle du cœur. Il met l’accent sur le cardio-training.

Quel que soit l’âge, le sport doit faire partie intégrante de la vie. « Il ne faut pas attendre à avoir un problème de santé pour réagir. Afin de prévenir, il faut s’y prendre en avance et faire du sport une activité obligatoire dans son programme de la semaine », explique le coach Stephan Manique. Le sport est donc un bon moyen d’éviter toute maladie cardiovasculaire. « Il est extrêmement important de ne pas avoir une vie sédentaire. C’est souvent la cause de nombreuses maladies », fait-il comprendre.

Après 40 ans, il devient encore plus important de faire de la marche, au moins quatre fois par semaine pendant une trentaine de minutes. D’autres sports comme la natation et le vélo sont conseillés. Ces exercices ne doivent pas se faire uniquement pour avoir un résultat précis et pour ensuite tout abandonner. Pour le cœur, le coach souligne que le cardio-training est recommandé. « Une activité physique doit être présente dans sa vie de façon permanente. Un nouveau style de vie à adopter », préconise le coach.

Par contre, pour choisir un sport, plusieurs critères, dont le poids, la corpulence et l’âge de la personne et ses conditions de santé doivent être pris en considération. « Une personne en bonne condition pourra faire son jogging à la Montagne des Signaux. Par contre, je ne recommanderai pas un tel effort pour une personne âgée ou alors de surcroît pour une personne ayant déjà eu un problème cardiaque. Chaque personne doit opter pour une activité qui lui convient », ajoute-t-il.

C’est pour cette raison qu’il souligne l’importance d’un fitness coach. « Il y a les exercices de base, notamment une marche rapide trois à quatre fois par semaine. Cela peut se faire par tout le monde. Mais, pour ceux qui veulent des programmes personnalisés, taillés sur mesure et selon leurs besoins, et attentes », précise ce dernier.

Cependant, pour qu’une activité physique soit efficace, il est important de sortir de sa zone de confort. « Par exemple, il est possible de faire différentes activités parce qu’avec le temps, le corps s’habitue à son entraînement habituel », indique-t-il. Et, dans un premier temps, si la personne commence avec un à deux kilomètres, elle peut repousser cette limite en augmentant graduellement le parcours.

Connaître ses limites
Le trop nuit. C’est connu et le coach fait comprendre que le trop d’exercices peut faire plus de dégâts au cœur. L’intensité des exercices doit se faire méthodiquement. « Pour la marche rapide, il est conseillé de faire quelques mètres rapidement, ensuite de ralentir le rythme avant de reprendre », dit-il. Stephan Manique fait aussi comprendre que le corps a besoin de se reposer également. « Le mieux est de faire une pause entre chaque jour pour que les muscles se reposent. Le corps a besoin de se reconstruire. C’est ce qui va aussi aider au cœur d’être plus solide », précise-t-il. Ainsi, il conseille aussi aux jeunes de ne pas « overdo ». « D’ailleurs, je déconseille aux jeunes de faire de la musculation avant 18 ou 19 ans », fait-il comprendre. Ensuite, il est important de connaître son corps pour savoir quand s’arrêter.

La marche : le sport pour tous
S’il y a une activité que tout le monde peut faire, peu importe l’âge, c’est la marche. « Des jeunes, des adultes, des personnes âgées, avec des problèmes de santé ou pas, peuvent s’adonner à la marche. C’est un moyen efficace de rester en forme, sans trop se forcer », explique le coach. Cette marche peut se faire tous les jours, pendant environ 30 minutes. « Le cœur doit battre entre 40 % et 60 % au maximum pendant l’effort. La personne peut suivre de près son ‘Heart Rate’, notamment avec un pédomètre », souligne le coach. Pour ce qui est de l’heure idéale pour faire la marche, le coach précise que la personne peut choisir le matin ou le soir, du moment qu’elle arrive à se libérer et profite de ce moment pour se concentrer sur son bien-être.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer