Bien-ÊtreSliderYoga

Yoga : source de bienfaits pour la santé des aînés

Souvent vanté par les yogis, le yoga est une discipline reconnue pour ses bienfaits sur le physique et le mental. La science vient aussi parler de son efficacité et une nouvelle étude évoque son impact positif contre les douleurs de dos et les troubles du sommeil.

« Le yoga englobe la santé complète du corps et de l’esprit. Les seniors peuvent être en meilleure santé en adoptant cette discipline », explique Mohini Purbhoo de Lotus Yoga Institute. D’ailleurs, une nouvelle recherche américaine a étudié dans quelle mesure le yoga et la physiothérapie pouvaient être efficaces pour diminuer les douleurs dorsales et les troubles du sommeil, dans le but de réduire le recours aux analgésiques. « Les douleurs et l’insomnie font souvent les malheurs des seniors. En faisant du yoga, ils arrivent à jouir d’une meilleure santé physique, ce qui impacte positivement sur le moral également, car cette discipline nous pousse à aller vers soi et optimise la sensation de bien-être », ajoute-t-elle.

Chasser le stress, booster la mémoire et la créativité, gagner en souplesse… Le yoga est associé à de nombreuses vertus, y compris celles d’améliorer le sommeil et les douleurs au dos. Cette nouvelle étude du Boston Medical Center (BMC), publiée dans le Journal of General Internal Medicine, confirme les bienfaits du yoga et des autres pratiques de physiothérapie comme alternative non pharmacologique pour traiter ces deux maux lorsqu’ils surviennent en même temps.

Des recherches antérieures ont, en effet, montré que 59 % des personnes atteintes de lombalgie chronique ont un sommeil de mauvaise qualité et que 53 % souffrent d’insomnie. « Les médicaments pour le sommeil et les maux de dos peuvent avoir de graves effets secondaires et le risque de surdosage et de décès liés aux opioïdes augmente avec l’utilisation de somnifères », rappellent les auteurs de l’étude dans un communiqué.

Améliorations significatives

Les chercheurs ont réalisé un essai de contrôle comprenant 320 adultes qui ont été suivis pendant 52 semaines. Au début de l’étude, la quasi-totalité des participants (92 %) a déclaré avoir un mauvais sommeil. On a assigné aux participants l’un de ces trois programmes : physiothérapie, yoga hebdomadaire ou lecture de documents pédagogiques.

Au bout de six semaines de traitement, les volontaires ont déclaré que leurs douleurs au dos ont été réduites de 30 %. Ils étaient également 3,5 fois plus susceptibles d’améliorer leur sommeil après un traitement complet de 12 semaines de physiothérapie ou de yoga. Les résultats étaient similaires au terme de la période de suivi (52 semaines) indique l’étude.

« Cela met vraiment l’accent sur la nécessité pour les prestataires de soins d’interroger les patients souffrant de lombalgie chronique sur la qualité de leur sommeil. Étant donné les risques sérieux liés à l’association d’analgésiques et de somnifères, des approches non pharmacologiques pourraient être envisagées pour ces patients », insiste Eric Roseen, chercheur au département de médecine familiale du BMC et auteur principal de l’étude.

Le yoga contre l’isolement

Pour Mohini Purbhoo, le stress survient souvent lors des situations difficiles où les seniors se retrouvent isolés et écartés des responsabilités familiales. De ce fait, le yoga peut être un alternatif pour sortir et rencontrer d’autres seniors autour d’une activité. « En groupe, le yoga a des bienfaits sur l’humeur de la personne. On se sent mieux après une séance et cette joie de vivre est partagée », indique-t-elle.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer