Bien-ÊtreMéditationSlider

Méditation avec mandala : optez pour un voyage intérieur avec Asha Jeenia

Au premier regard, les mandalas captivent avec leur enchevêtrement de cercles, lignes et courbes symétriques. Depuis l’an 2000, ils séduisent un public croissant à la recherche d’un mieux-être. Pourquoi ? Faisons le point avec la professeure de yoga et de méditation, Asha Jeenia. Celle-ci animera un Mandala Meditation Workshop le samedi 26 septembre prochain au Svarasika Yoga & Meditation Wellness Centre sis à Vale.

Ouvert à tous (de 6 ans à plus), le Mandala Meditation Workshop se déroulera de 14 à 16 heures au Svarasika Yoga & Meditation Wellness Centre. La session comprendra la connaissance (comment être présent dans son état actuel, la conscience de l’esprit, du corps et des émotions), la respiration (le prana, la force vitale, les énergies stabilisantes et équilibrantes) et la connexion du corps à l’esprit (comment être en union avec votre moi intérieur créatif, lâcher-prise et ne faire qu’un avec la source ultime), indique Asha Jeenia.  Âgée de 37 ans, la jeune femme est professeure de yoga et de méditation qualifiée du Rishikul Yogashala en Inde, accréditée par le Yoga Alliance. Elle enseigne aussi dans une école primaire. Diplômée en beaux-arts avec une spécialisation en gravure, elle est très passionnée par tout ce qui est nature et création. D’ailleurs, Asha Jeenia est populaire pour ses sublimes créations : attrape-rêves et mandalas sur des galets.

Quel est le but de cet évènement ? Elle indique qu’avec toute l’agitation de la vie quotidienne, les gens sont stressés, souffrent d’anxiété et n’ont pas le temps de regarder tout ce qui se passe autour d’eux. « Comme nous devons nous sentir complets pour pouvoir compléter les autres, ce programme va apporter plus de paix et de conscience dans la vie des gens qui souhaitent participer à cet atelier de travail. L’objectif est de les insuffler plus de créativité et la joie de vivre », explique Asha Jeenia en citant Albert Einstein: Creativity is intelligence having fun.

Selon elle, la création de mandalas va ouvrir l’esprit créatif des participants et les faire connecter avec leur vraie source pour ressentir l’énergie, libérer la tension, le stress et toutes les émotions négatives. « En mettant des intentions positives dans les lignes des mandalas qu’ils dessineront et créeront lors de cet atelier de travail, cela leur apportera plus de paix, de stabilité et de connexion avec leur respiration qui est la source ultime de vie. Cela va aussi les aider à faire vibrer leurs canaux d’énergie (chakras) qui sont à nouveau symbolisés dans des formes et des mouvements circulaires, tout en créant une expansion d’énergie autour de leurs corps », explique-t-elle.

Lors de cet atelier de travail, Asha Jeenia explique que les participants apprendront ainsi comment dessiner et créer leur propre mandala unique comme outil de méditation et de pleine conscience. Ils exploreront aussi des moyens pour réduire le stress et l’anxiété. « Il y aura aussi des exercices de méditation pour éveiller la créativité et l’inspiration sans fin pour permettre à tout esprit occupé de faire une pause pendant que l’esprit créatif se libère pour gagner en clarté mentale, en paix et en créativité, tout en se connectant à leur moi intérieur », indique-t-elle. La jeune femme ajoute que ce workshop est destiné aux personnes qui veulent se débarrasser de certaines de leurs pensées et émotions pour retrouver le bonheur et l’amour de soi. Pour y participer, elle indique qu’il suffit d’avoir un esprit et un cœur ouverts et une volonté de découvrir et d’expérimenter quelque chose de nouveau.

Les frais de participation sont à Rs 400 par adulte et de Rs 200 par enfant (moins de 12 ans). Pour réserver votre place, rendez-vous sur la page Facebook d’Asha Jeenia ou envoyez un message via WhatsApp sur le 5718 4710.

 La vie de chaque personne est-elle comme un mandala ?

Se référant à cette citation de la nonne bouddhiste tibétaine Pema Chödrön qui affirme que la vie de chaque personne est comme un mandala, Asha Jeenia explique que le mot mandala signifie cercle en sanskrit. Selon elle, nous ne sommes qu’un petit cercle au centre de cette terre qui forme un autre cercle entouré par la lune, d’autres planètes et le soleil.  Ils sont tous en mouvement circulaire, liés à celui de l’Univers. « Sur terre, le seed of life commence avec un petit cercle. À mesure que nous grandissons, notre cercle grandit avec la famille, les amis et la communauté. Il continue de s’étendre dans les connaissances, les expériences, les relations et la conscience », affirme-t-elle. Celle-ci estime ainsi que chaque action de notre vie à une réaction et qui provoque une ondulation, voire un dynamisme d’énergie positive ou négative qui affecte les autres ainsi que notre propre destin.

« Lorsque nous nous tenons au milieu de notre mandala, soit notre cercle personnel d’énergie, nous chevauchons dans l’énergie, les pensées, les actions et les réactions des autres », indique Asha Jeenia. Elle ajoute que le mandala est un symbole spirituel dans le bouddhisme et l’hindouisme, c’est-à-dire une représentation symbolique de l’univers avec le monde intérieur et extérieur. « Ainsi en le dessinant à l’aide de mouvements circulaires de lignes, de figures géométriques et divers motifs de fleurs, entre autres, c’est également une pratique créative et consciente pour se libérer du stress et se débarrasser des pensées imprévisibles. Le mandala, qui est  également une pratique méditative, permet aux pensées de circuler librement dans un état plus harmonieux et relaxant », renchérit-elle.

Selon Asha Jeenia, le mandala peut être utilisé comme un objet sur lequel on peut concentrer son attention tout en méditant pour améliorer la mémoire ainsi que le bonheur général et les relations et également pour cultiver et soutenir sa propre conscience de soi. « Chaque fois que nous pensons à la méditation, nous pensons à quelqu’un d’assis avec les yeux fermés en position du lotus et les mains en mudras. Ce n’est pas toujours accessible à tous. Par conséquent, dessiner des mandalas et les colorier peut-être l’un des moyens de méditer et d’être plus conscient dans le moment présent pour relâcher les tensions, réduire l’anxiété et le stress global d’une routine quotidienne. C’est aussi une façon de se recentrer au milieu de son cercle et de se concentrer sur son moi intérieur », indique Asha Jeenia.

Les bienfaits

En pratiquant du yoga et en se concentrant sur les mouvements du corps pour faire du pranayama et des exercices de respiration, cela équilibre les canaux d’énergie dans le corps, indique Asha Jeenia. Quant à la méditation, elle dira que sa pratique calme les processus de pensée ou encore libère les tensions et aide à trouver la stabilité et l’immobilité. « En faisant des affirmations positives dans la vie comme être paisible, rester en bonne santé et être heureux, nous écoutons de la musique. Pareillement, nous allons à la plage ou dans la nature pour être avec soi-même. Dessiner un mandala en s’inspirant de tout ce qui se trouve autour est un autre moyen pour se ressourcer et calmer son esprit, » affirme Asha Jeenia. Elle fait aussi remarquer que pour lâcher prise, la fabrication des mandalas aide une personne à se concentrer sur les mouvements de sa main pour faire son dessin. « En choisissant les couleurs selon son humeur et son état d’esprit, elle se retrouve dans le moment présent. C’est ce qui lui permet de ressentir les sensations, les émotions, la joie et relâcher tout ce qui est négatif pour inculquer plus de positivité à son mental », conclut la jeune femme.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page