Bien-ÊtreMédecines traditionnellesSlider

Maurice et la Chine signent un accord de coopération dans la médecine traditionnelle chinoise

Maurice et la Chine s’engagent dans une coopération dans le domaine de la médecine traditionnelle chinoise. Le ministre des Affaires étrangères, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo, a signé ce vendredi 31 août 2018 à Beijing un accord dans ce sens.

Il s’agit, en effet, d’un Addendum au protocole d’entente existant entre le gouvernement mauricien et la China Academy of Chinese Medical Science.

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence du Commissioner of the State Administration of Traditional Chinese Medicine, M. Yu Wenming, et du Vice-Président de la China Academy of Chinese Medical Sciences, le Professeur Yang Longhui, entre autres, pour la partie chinoise.

Avec ce développement, Maurice se dote de capacités nouvelles pour se positionner comme une destination internationale de bien être (wellness destination), conformément à une vision exprimée par le ministre des Affaires étrangères dans le cadre de la nouvelle diplomatie économique.

Le ministre des Affaires étrangères, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo, a signé l’accord ce vendredi 31 août 2018 à Beijing.

« Nous avons une stratégie pour développer Maurice en un hub médical et en faire une destination de bien être de classe mondiale. Dans cette optique, Maurice peut devenir une lighthouse en matière de médecine traditionnelle pour la région » explique le chef de la diplomatie mauricienne lors de son allocution à la cérémonie de signature d’accord.

Le ministre a rappelé les initiatives récentes dans la promotion de la médecine traditionnelle, dont une coopération avec l’Inde pour mettre en place le système de santé alternatif AYUSH (Ayurveda, Yoga and Naturopathy, Unani and Homoeopathy).

En sus d’une offre de tourisme médical, la médecine traditionnelle propose à la population locale des soins de santé alternatifs pour une meilleure hygiène de vie. La médecine traditionnelle ouvre aussi des nouvelles opportunités en terme d’activité économique et de création d’emplois pour les jeunes.

L’accord avec la China Academy of Chinese Medical Science prévoit le transfert d’expertise et la formation dans les filières de l’acupuncture et de la moxibustion, qui sont des formes de la médecine traditionnelle chinoise dont la pratique est répandue en Chine et dans les régions du sud-est asiatique mais aussi en Europe et en Amérique.

La validation des compétences professionnelles dans ces disciplines, de même que la standardisation des normes et des pratiques sont couvertes par l’accord.

L’accord prévoit aussi la tenue d’un forum annuel sur l’acupuncture et de la moxibustion dans le cadre de cette coopération Maurice-Chine.

La signature de l’accord Maurice-Chine dans le domaine de la médecine traditionnelle a eu lieu en marge du sommet du Forum on China-Africa Cooperation (FOCAC) à Beijing. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, et le ministre des Affaires étrangères, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo, y participent.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Close