Bien-ÊtreSliderYoga

Know Yourself Yogotsav Mauritius 2019 : Un événement dédié au yoga pour mieux se connaître

Ces dernières années, le yoga est devenu un phénomène planétaire. Mais aujourd’hui, ce dernier rime avec selfie, où postures acrobatiques défient le nombre de “likes”. Autres apparitions : le beer yoga, goat yoga et dog yoga… Avec ces dérives, Hethal et Ajit Mohun co-fondateurs du Tamarind Leaf Yoga Centre, rappellent ses fondamentaux et vous invitent à deux week-ends consacrés au yoga.

L’essence du yoga

Si la pratique du yoga est millénaire, on distingue trois périodes au cours desquelles cette dernière a évolué. Les prémices du yoga se basent sur une pratique qui a été définie selon le Dieu Shiva. Le yoga servait alors à gérer le stress, l’anxiété, les maladies et les pathologies. Il était enseigné non pas pour atteindre la réalisation de Dieu, mais pour améliorer certains aspects de la vie comme la souffrance, la douleur, la santé, la paix et la prospérité.
La deuxième période est marquée par les écrits de certains spécialistes sur les différents aspects du yoga. De là, sont nées les cinq branches du système Pashupata à savoir : le mantra yoga, le hatha yoga, le raja yoga, le bhakti yoga et le jnana yoga. L’objectif pour l’époque étant de donner un cadre au train de vie, de découvrir son for intérieur et de vivre en parfaite harmonie de manière juste.

Enfin, la période contemporaine du yoga, qui débute au 19ème siècle jusqu’à aujourd’hui, a vu l’émergence de plusieurs prédicateurs qui ont diffusé les différentes théories du yoga à travers le monde. L’objet du yoga dans l’ère moderne est de réunir les facultés de la tête, du cœur et des mains pour se découvrir soi-même et d’atteindre le « samadhi ». Cela signifie de trouver le chemin de l’équilibre et de l’harmonie.

La pratique du yoga

Les premiers pas vers le yoga passent naturellement par la pratique physique. Elle permet de surmonter les déséquilibres qui existent dans le corps et l’esprit. Cette pratique agit sur tout l’organisme, en éliminant raideurs et tensions. Le corps est alors détendu avec plus d’énergie. Le deuxième degré de l’exercice implique de se connecter à soi-même. On entre ainsi en relation avec sa nature, sa personnalité, son corps et son esprit. Être conscient de ce tout, permet de le modifier et le rectifier. La troisième phase du yoga est spirituelle. Celle où les canaux de la créativité humaine et la réceptivité sont à leur apogée.

Dans son ensemble, le yoga classique nous permet d’atteindre notre plein potentiel en tant qu’être-humain contrairement à une pratique simplement disparate des postures, des techniques de respiration et de méditation.

Deux week-ends pour se reconnecter à l’essence du yoga

Du 4 au 12 mai, l’ile Maurice recevra la prestigieuse Bihar School of Yoga – Satyananda Yoga, reconnue mondialement. Quatre endroits différents accueilleront une série d’événements autour du yoga classique qui comprend les branches suivantes : hatha, raja, kriya, karma, jnana et bhakti. Au programme du Know Yourself Yogotsav Mauritius 2019, des initiations aux asanas, pranayama, yoga nidra, méditation et bhajan kirtan. L’événement organisé par Tamarind Leaf Yoga Centre, Indira Gandhi Centre for Indian Culture, Ramayana Centre et Hindu House, est ouvert à tous et gratuit.

Il se tiendra au Ramayana Centre à Union Park les 4 et 5 mai, au Indira Gandhi Centre for Indian Culture à Phoenix les 10 et 11 mai, à la Municipalité de Quatre-Bornes le 11 mai et enfin au Hindu House à Cassis – Port-Louis le 12 mai. C’est l’occasion de venir s’essayer au Yoga et de profiter de quelques heures de détente profonde pour se reconnecter à soi-même. Retrouvez les horaires et toutes les informations sur www.tamarindleafyoga.com/biharschoolofyoga/ .

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer