Anou aprann viv avek diabet
Bien-ÊtreRelaxationSlider

Atelier dédié aux femmes : Ève, lève-toi !

Alors que l’émancipation de la femme a évolué ailleurs, les choses avancent relativement lentement à Maurice où son rôle semble se limiter à son foyer, son mari et ses enfants, tout en délaissant son bien-être. ‘Self-discovery & Self-exploration’ est un atelier qui permet à la femme de libérer les énergies puissantes qui existent déjà en elle, selon Shimanda Mungur.

Shimanda Mungur.

« De nos jours, les personnes ont besoin de se sentir vivantes avec une existence réelle et des rêves qui se concrétisent », nous explique cette jeune femme épanouie. C’est pourquoi l’atelier, animé par Shimanda Mungur, a été mis en place depuis l’année dernière. Plusieurs sessions ont eu lieu dans les centres à travers l’île. Pour ce nouvel atelier de découverte de soi, elle a introduit une formule inédite.

« L’atelier propose à la femme un espace de réflexion afin de savoir ce qu’elle a au plus profond d’elle-même et de se développer à son rythme en commençant par l’acceptation de soi », nous confie Shimanda Mungur. Elle a lancé ce projet pour les personnes qui ne sont pas forcément membres d’un centre, le rendant ainsi accessible à toutes les femmes, âges et milieux confondus.

On retrouve des professionnelles, des étudiantes (18+) et des femmes désireuses de bénéficier d’un espace restreint qui favorise le partage. L’atelier couvre tous les thèmes holistiques du développement personnel à travers 10 modules élaborés par la conseillère.

Comment se déroule l’atelier ? « C’est un travail de réflexion qui se fait pendant 10 sessions, chaque dimanche », explique Shimanda Mungur. Durant les sessions, les femmes ont l’opportunité de parler de leur personnalité, de raconter leurs expériences et de partager leurs rêves. Certaines femmes s’isolent et n’expriment pas leurs sentiments, mais après l’atelier, elles se découvrent des aspects intéressants.

L’atelier couvre tous les thèmes holistiques du développement personnel.

L’emphase est mise sur la valorisation de la personne et il n’y a aucune limite sur le partage qui reste très confidentiel. Le mélange des générations rend l’atelier encore plus enrichissant, contribuant grandement à un épanouissement collectif. Le fait de parler de leurs faiblesses, leurs forces et leurs motivations concernant leurs projets et objectifs, aide les participantes à s’affirmer et à avoir confiance en elles.

Shimanda Mungur propose des services de « counselling » aux adultes et aux adolescents pour un accompagnement psychologique et émotionnel. Elle organise aussi des ateliers de développement personnel pour les femmes.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter Shimanda Mungur Counselling Services sur le 5726 5512.

Elles témoignent

  • Yovana : « Une piqûre de rappel sur ma véritable personnalité »

Yovana, âgée de 29 ans et mariée, poursuit des études littéraires et linguistiques : « L’atelier était comme un voyage, pas seulement à travers les récits de chaque participante, mais aussi au fond de moi. Il a agi comme une piqûre de rappel sur mon être profond : mes valeurs, qualités et potentiels. L’animatrice nous a expliqué quelques théories, comme la pyramide de Maslow (hiérarchisation des besoins) et le schéma des émotions de Robert Plutchik, entre autres ».

  • Najat : « Apprendre à dire non sans être impolie »

Najat, 22 ans, étudiante en 3ème année en psychologie : « J’avais des problèmes personnels et je venais justement de terminer une thérapie, mais j’ai ressenti le besoin d’un suivi. J’ai suivi des thérapies individuelles, mais jamais en groupe. J’étudie la psychologie, mais cet atelier m’a ouvert les yeux sur beaucoup d’aspects, surtout sur moi-même. J’ai trouvé l’équilibre et appris à dire ‘non’ quand il le faut et de manière courtoise ».

  • Merry : « Plus d’affirmation, de confiance et d’acceptation »

Merry, âgée de 57, enseignante en langues : « Le développement de soi ne s’arrête jamais. Ça continue toute une vie. La vie est un parcours transitoire. J’étais arrivé à une étape où j’avais du mal à accepter le départ de mes enfants de la maison et je me demandais ce qu’allait advenir de ma vie. J’ai eu l’occasion de partager mes soucis avec les autres femmes et connaître les perspectives des différents groupes d’âge. J’ai obtenu les réponses à mes questions et j’ai trouvé la direction que je cherchais. Je ressors de cet atelier avec plus d’affirmation, de confiance et d’acceptation ».

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Close