Bien-ÊtreMédecines traditionnellesSlider

Astrologie médicale : la médecine naturelle selon les astres

Écoutez cet article

Le système solaire et les planètes ont une influence directe sur la santé et le bien-être selon l’astrologie médicale. Pour rester en bonne santé, il suffit de savoir équilibrer tous les éléments concernés notamment les doshas et les chakras. Pour se soigner, l’astrologie médicale se base uniquement sur les traitements naturels, c’est-à-dire avec des plantes. C’est ce que nous explique Anilsingh Deonanan, professeur en astrologie médicale, directeur et fondateur de Nirvaved 5 Lotus.

Anilsingh Deonanan, professeur en astrologie médicale, directeur et fondateur de Nirvaved 5 Lotus.

Se soigner à travers l’astrologie. C’est possible avec l’astrologie médicale qui est une branche de l’ayurvéda, la médecine traditionnelle non conventionnelle de l’Inde. À Maurice, Anilsing Deonanan, professeur en astrologie médicale se penche sur les remèdes naturels pour rééquilibrer les cinq éléments qui sont l’espace, l’air, le feu, l’eau et la terre. Comme les cinq doigts de la main, ces cinq éléments doivent être en harmonie avec les doshas, dont le Vata, Pitta et Kapha.

« Chaque élément est influencé par des planètes. Le pouce (feu) est sous l’influence de Venus et Mars ; l’index (l’air) par Jupiter et le majeur (l’espace) par Saturne », explique Anilsingh Deonanan, professeur en astrologie médicale, tout en ajoutant que l’annulaire est représenté par la terre et influencé par le soleil. Finalement, l’élément eau est représenté par l’auriculaire et influencé par le Mercure. De plus, chaque doigt est aussi associé à une glande endocrinienne, connue aussi comme le chakra et avec les 12 signes du zodiaque.

« Tout ce qui existe dans l’univers est aussi présent dans le corps d’un être humain, en miniature. C’est ce qui permet d’avoir une coordination parfaite entre l’esprit et le corps », fait comprendre Anilsingh Deonanan. Il précise également que les maladies sont causées par un déséquilibre des cinq éléments. Ce professeur en astrologie médicale a mis en place son entreprise, Nirvaved 5 Lotus en 1998 suite à ses études en Inde. Il a commencé d’abord à s’intéresser à la méditation transcendantale. « L’enseignement des plantes était aussi inclus et c’est ainsi que j’ai voulu continuer les recherches en astrologie médicale. Je suis devenu un praticien certifié en astrologie médicale par la suite en 2019, ce qui me permet de pratiquer l’astrologie médicale partout dans le monde », raconte-t-il.

À base de plantes

Par la suite, le professeur est venu avec de nombreux produits naturels qui aident à retrouver le bon équilibre. D’ailleurs, un de ses produits phares a été le Slim N Trim, un remède d’amaigrissement. Il fait aussi ressortir que ses produits sont reconnus par le Laboratoire de Paris et comprennent, entre autres, des traitements pour la gestion du poids, du stress ou encore le nettoyage du colon et pour un detox. Ces produits se vendent à Maurice et dans tous les pays francophones selon Anilsingh Deonanan. « Et tous les produits sont à base de plantes. Nous utilisons une forme appelée le Churna (en poudre). Et les plantes sont lyophilisées à froid. C’est une technique précise qui vise à conserver au maximum ses capacités nutritives », souligne le professeur en astrologie médicale.

Pour ce dernier, l’humain a la possibilité d’avoir toutes les plantes nécessaires pour ses besoins. D’ailleurs, il estime que chaque trouble de santé a sa plante qui peut le guérir. D’ailleurs, c’est le professeur Anilsingh Deonanan qui travaille sur la formulation de chacun des produits de Nirvaved 5 Lotus. « Les plantes sont cultivées en Inde et l’emballage des produits est fait à Maurice », ajoute-t-il. Et actuellement, le directeur de Nirvaved 5 Lotus a mis au point un produit anti-tabac. Il s’agit de « Inno5sense » qui est un spray à appliquer sous la langue et qui réduit les addictions selon Anilsingh Deonanan.

« Cela m’a pris 25 ans pour pouvoir mettre au point ce produit. Au départ, il devait être en forme de cigarette, mais finalement en spray sous la langue. Il est beaucoup plus efficace puisque le produit est tout de suite imbibé dans le corps », fait-il ressortir. Parmi les ingrédients, on retrouve les extraits de racines et des graines de basilic sacré, de noni, de Brahmi, d’Arjuna, de Callmus, d’Ashwaganda et du Licorcice. « Cette combinaison de plantes dope le taux de dopamine dans l’organisme et c’est ce qui va aider à se sentir bien tout en arrêtant le tabac et autres addictions comme l’alcool et les drogues », indique le professeur en astrologue médicale. Un lancement est prévu à la Réunion le 25 octobre et à Paris le 25 février 2022. Le professeur en astrologie médicale se penche maintenant sur un autre produit et souhaite élaborer un traitement contre les symptômes de la ménopause.

Mieux comprendre les 3 doshas

Chaque personne nait avec un équilibre de chaque dosha. « Mais en général, un ou deux doshas vont dominer et c’est ce qui va déterminer sa routine ayurvédique », indique Anilsingh Deonanan. Il précise ainsi que chaque personne a des proportions différentes des trois doshas (Vata, Pitta et Kapha) dans son organisme. Pour avoir un certain équilibre entre les trois, voici ce qu’il faut éviter :

Vata :

À éviter le vent, la caféine, le voyage, une routine irrégulière et des repas irréguliers.

Pitta :

À éviter la chaleur, l’alcool, la cigarette, la pression et le stress.

Kapha :

À éviter le froid, l’humidité, dormir trop longtemps, manger trop et des repas trop lourds.

 

L’impact d’un déséquilibre du dosha

Plusieurs parties du corps peuvent être affectées quand un déséquilibre des doshas apparaît selon Anilsingh Deonanan. Ainsi, pour ce qui est du Pitta, un déséquilibre va se répercuter sur le système digestif qui est considéré comme notre deuxième cerveau selon lui. En effet, les symptômes sont ressentis au niveau du nombril, de l’estomac, du foie, du pancréas, et de la rate. « Les études ont démontré que 90 % des maladies surgissent lorsqu’il y a une accumulation de toxines dans le tube digestif », ajoute-t-il.

Le Vata est situé dans le gros intestin et est actif au niveau inférieur du corps, du pelvis jusqu’aux pieds). Un déséquilibre peut provoquer des troubles digestifs provoquant ainsi une perte de poids, un problème de constipation ou une digestion difficile. Finalement, le Kapha est lui localisé au niveau du système respiratoire. Un déséquilibre entraînerait des problèmes au niveau du sinus, des poumons et de la gorge.

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page